Mes Gosses

Amaigrissement chez l’enfant

Publié le
Amaigrissement chez l’enfant

L’amaigrissement chez l’enfant ne se pose pas de la même manière que chez l’adulte car c’est un organisme en croissance.

Pour le nourrisson, il a très peu de réserves et son capital en eau est très important. En revanche, il grossit très régulièrement puisqu’il prend en moyenne 30 g par jour dans les premiers mois de sa vie. C’est ce qui explique la rapidité de sa courbe de croissance.
Par ailleurs, un nourrisson qui ne prend pas de poids, et même qui maigrit, est vraisemblablement en état de déshydratation.

Courbe de croissance de l’enfant

Entre 1 et 3 ans :

La croissance est également très rapide, mais elle s’infléchit un peu. La pesée n’est alors nécessaire que chez le pédiatre qui vérifie son alimentation, ses facultés d’éveil et son développement psychomoteur. Un changement de nounou, l’entrée à la crèche, la modification de l’équilibre psychoaffectif de la famille suffisent pour provoquer cet amaigrissement.

Mais il peut également s’agir de maladies telles que les malabsorptions, les infections ORL ou intestinales très fréquentes à cet âge.

Après 3 ans :

La courbe de croissance s’infléchit, et l’enfant rentre dans une sorte de période de latence, tant sur le plan physique que psychologique. L’enfant rentre dans la vie scolaire et sociale qui peut avoir une importance considérable. C’est pour cela que la surveillance par le pédiatre reste importante, les mêmes maladies intercurrentes (maladies qui se déclenchent au cours d’une autre) pouvant de la même façon intervenir.

Croissance chez l’adolescent

L’enfant grandit très vite, au point que la notion de poids intervient peu. Il s’allonge et en même temps il perd les rondeurs de l’enfance. Cela peut donner une impression d’amaigrissement.

Les jeunes filles sont parfois exposées à des problèmes comme l’anorexie mentale ou la boulimie qui aboutissent à une perte de poids.