Mes Gosses

Quand bébé donne 5 sens à la vie

Publié le
Quand bébé donne 5 sens à la vie

A la naissance, bébé est extirpé de son douillet cocon, pour se retrouver dans un univers immense pour sa petite personne. Il le découvrira petit à petit, au fur et à mesure qu’il se développera. Mais en attendant qu’il puisse vous dire comment il perçoit ce qui l’entoure, vous vous posez sans aucun doute toute sorte de questions et la première de toute pour une maman, c’est « me voit-il ? ».

par Hajer Missaoui

Le bébé a comme les adultes ses cinq sens à la naissance. Mais il leur faudra un peu de temps pour être aussi performants que les adultes.

✸ La vue

Les bébés, Dieu merci, ne naissent pas aveugles, mais leurs yeux ne sont pas encore très fonctionnels. Le nouveau né voit flou et il est incapable de percevoir les reliefs et les couleurs. Pourtant à partir du dixième jour, lorsque sa maman le rapproche à vingt centimètres de son visage, il l’entrevoit à travers tout ce brouillard et la reconnaît. Il aura surtout la notion de la forme de son visage, de ses yeux et de sa bouche. Ses yeux supportent mal la lumière car ses iris ne contiennent pas encore suffisamment de pigments pour les protéger. C’est vers quatre mois que l’on constate une grande évolution de sa vision car il acquiert la capacité d’appréhender la distance d’un objet. Il commence à suivre les mouvements et à distinguer un visage souriant d’un visage triste. Ses yeux continuent ensuite leur développement jusqu’à l’âge de quatre ans pour devenir aussi performants que ceux d’un adulte.

✸ L’ouïe

Bébé entend déjà dans le ventre de maman. Au septième mois de grossesse, il réagit aux sons qu’il perçoit. Ils sont certes assourdis par le liquide amniotique mais ils lui permettent de découvrir le monde extérieur. A sa naissance, le nouveau né connait déjà la voix de sa mère et la reconnaît parmi toutes les autres. Il appréciera les musiques qu’il aura entendues pendant la période de gestation. Mais attention, à la naissance, ses oreilles sont encore très fragiles. Les sons aigus, forts et stridents l’inquiètent. On pense systématiquement au klaxon des voitures, mais il y a aussi les sonneries de portables, les appareils électroménagers et même la télé. Il perçoit même la nervosité de la voix de sa mère. Celle-ci est d’ailleurs le meilleur moyen de le calmer et de le rassurer. Ce n’est que vers l’âge de trois ans que son audition sera mature.

✸ L’odorat

Votre enfant a déjà commencé son initiation olfactive dans votre ventre grâce au liquide amniotique. A sa naissance, il est capable de distinguer les bonnes odeurs des mauvaises. Il considère le colostrum maternel comme familier et l’identifie comme étant sa propriété. C’est d’ailleurs son odeur qui l’attire vers le sein pour téter.

Plus important, le bébé est capable de reconnaître sa mère dès le troisième jour après sa naissance par son odeur corporelle. C’est pourquoi il est préférable qu’elle ne se parfume pas durant cette période. Son répertoire olfactif s’agrandit au fur et à mesure de son évolution et de sa découverte du monde. Les odeurs restent ancrées dans sa mémoire et peuvent créer un sentiment de sécurité ou au contraire de crainte selon les situations. On conseille à la mère qui doit s’éloigner de son bébé de laisser près de lui un vêtement qui porte son odeur pour le rassurer, c’est vous dire l’importance de ces toutes petites narines.

✸ Le toucher

Avoir une sensibilité à fleur de peau. Cela exprime on ne peut mieux les sensations de bébé. Il est très sensible à la manière avec laquelle on le touche. Pendant toute sa vie utérine, il a été en contact avec le liquide amniotique qui l’a bercé et s’est collé aux parois de l’utérus. Vous remarquerez aussi que pendant son sommeil, il a tendance à vouloir se blottir contre les parois de son berceau. Le contact avec la peau maternelle, en association à son odeur, est rassurant. Ne vous privez donc pas du plaisir de serrer votre bébé contre vous, peau contre peau. Plus tard, il percevra les objets, leur forme, leur taille et leur poids en les attrapant dans ses petites mains menues.

✸ Le goût

Là encore, c’est un sens qui a commencé à se développer durant la vie utérine. Le nouveau né est capable de différencier le sucré, du salé, les goûts amer et acide. Il reconnaît aussi toutes les saveurs qui lui ont été transmise par l’alimentation de sa mère via le liquide amniotique. Il différencie le goût du colostrum du lait en poudre : n’essayez pas de l’arnaquer, il s’en rendrait compte ! Plus tard, il voudra mettre tout ce qui lui tombe sous la main dans sa bouche pour voir si ça a un goût.

✸ Premier sourire

Quand il naît, bébé sourit sans le savoir. Il s’agit d’une réaction neurologique spontanée. Ses ébauches de sourire se manifestent pendant son sommeil ou quand il regarde dans le vide. C’est pour cela qu’on dit qu’il sourit aux anges. Et un jour, vers la cinquième semaine de sa vie, son regard va croiser celui de sa maman, il va la reconnaître et lui offrir son premier vrai sourire. Moment d’émotion intense et inoubliable. Puis petit à petit, il prend conscience de son pouvoir de séduction et il commence à l’utiliser pour manipuler son entourage et le mener par le bout du nez et il en distribue à tout bout de champ.

Alors essayez pour voir d’y résister…