Mes Gosses

Bébé dans sa bulle

Publié le
Bébé dans sa bulle

Après ce moment d’intenses émotions, vous rentrez avec bébé à la maison. Vous devez prendre en charge, très souvent seule, la toilette de bébé, qui s’avère être pour certaines, un moment délicat. En effet, des soins à apporter à ce petit bout sont particuliers. La Rédaction vous donne les trucs et astuces pour que la toilette reste un moment de parfaite osmose entre bébé et maman.

par Rim Sassi

La toilette de bébé, trucs et astuces

Tous les bébés n’aiment pas forcément le bain, ressentant parfois un sentiment d’insécurité lorsqu’ils sont nus, préférant un vêtement enveloppant, en souvenir du ventre protecteur de leur mère. De même, si l’eau que vous utilisez est trop calcaire ou son Ph trop dur, tout comme si il a des rougeurs, il est préférable d’éviter de le baigner tous les jours. Cependant l’hygiène doit être irréprochable.

Veillez à ce que les petites régurgitations de lait qui ont tendance à couler dans le cou, soient nettoyées minutieusement.
Vous prêterez également une attention particulière, lors du change car le siège est une partie sensible qui, de par son confinement peut très vite devenir un terrain propice aux érythèmes et aux infections. Pour cela, lorsque vous changez la couche de bébé, nettoyez à l’aide de lingettes, ou de coton et de lait de toilette puis veillez à bien rincer et à essuyer minutieusement le siège de bébé, surtout entre les plis de la peau afin d’éviter la macération.

Au contraire, si bébé montre du plaisir lors du bain, procédez par étapes. Veillez à être complètement disponible. Préparez tout le nécessaire pour le bain et pour après. Il faut que tout soit à portée de mains. De même, les premiers bains se feront sur une courte durée, 2 à 3 minutes, celle-ci s’allongera au fil du temps en fonction des réactions de bébé.

La température de la pièce doit se situer entre 21 et 23°c afin que bébé ne prenne pas froid à la sortie du bain. Quant à la température de l’eau, elle doit se situer entre 35 et 37°c que vous vérifierez avec un thermomètre de bain afin d’éviter toute brûlure. En effet, trop d’accidents domestiques de ce genre arrivent encore. Installez bébé en toute sécurité et confortablement dans le bain en passant votre bras sous sa nuque et en le maintenant fermement par le bras au niveau de l’aisselle. Cette position permet de maintenir bébé correctement tout en le rassurant.

Lavez bébé avec les mains car les gants de toilettes et les éponges sont de véritables nids à microbes sans compter que cela permettra de vous rapprocher encore plus de bébé et de profiter de ce moment de complicité.

Un fois avoir lavé le visage, les cheveux et le corps de bébé, sortez-le du bain et séchez-le minutieusement, surtout entre les plis et jusqu’au bout des orteils. Procédez en tapotant délicatement et non pas en essuyant. Habillez bébé. Vous pouvez terminer la toilette par une eau de senteur sans alcool. Si bébé a déjà une belle chevelure, coiffez-le avec une brosse en poils de soie.

Le bain ou la toilette de bébé sont des moments d’émotion et de complicité particuliers. Afin d’en profiter au maximum, il est indispensable de bien vous organiser et SURTOUT de ne jamais laisser bébé SEUL dans l’eau ou sur sa table à langer même pour répondre à un appel.

Souhir Ben Mlouka – Surveillante au service néonatalogie – Clinique Avicenne – Tunis

La transition de la vie intra-utérine à la vie extra-utérine requiert une série de processus d’adaptation biologique et familiale, qui sont importants. Les premiers jours de la vie d’un nouveau-né sont également un événement fort en émotions.

Les soins immédiats, en salle d’accouchement tels que la coupure du cordon ombilical, le nettoyage des yeux, l’aspiration nasotrachéal et le test d’Apgar sont les premières attentions de la sage-femme. Ensuite, c’est la maman qui prend le relais, à la maison, pour prodiguer ces soins.

Les yeux :

Pendant 5 jours, les nouveaux nés doivent recevoir des soins oculaires (types gouttes) afin de prévenir les infections et que les yeux soient toujours propres.

Le cordon ombilical :

Coupé au moment de l’accouchement, il est nécessaire d’y apporter un soin particulier. Après le bain, imprégnez une compresse stérile de solution antiseptique et désinfectez la base du cordon. Séchez minutieusement avec une autre compresse et versez quelques gouttes d’éosine sans oublier le filet ombilical. Ces soins doivent être effectué deux fois par jour et à chaque fois que la couche est souillée jusqu’à l’ombilic. Le nettoyage et la désinfection doivent durer jusqu’à ce que le cordon tombe (jusqu’à 7 jours).

Les cheveux :

Il est faut laver la tête de bébé au minimum, deux fois par semaine en utilisant un shampoing pour bébé.

Les ongles :

Durant les premiers jours de la vie d’un nouveau-né, les ongles sont complètement collés à la peau et il ne faut surtout pas les couper car vous risquez de couper la peau en même temps et de le blesser.

Le nez :

Pour le débarrasser de ses impuretés et pour prévenir les infections, nettoyez régulièrement le nez avec un mouche bébé à l’aide d’une solution saline (type physiol).

La vitamine D :

Jusqu’à l’âge de 18 mois, il faut donner de la vitamine D chaque jour pour grandir, se développer et notamment pour fortifier les os.

L’allaitement maternel :

C’est un don de la nature que la plupart des femmes possèdent. Le lait maternel écologique, pratique et économique. Il stimule le développement physique, mental et immunitaire du bébé. Ne pas laver les seins avant et après chaque tétée, cela dessèche la peau. Une hygiène corporelle habituelle, à savoir une douche par jour, est suffisante.