Mes Gosses

Carie des tous petits: info ou intox ?

Publié le
Carie des tous petits: info ou intox ?

Bébé fait ses premières dents ! Une fois passée la délicate période de la percée dentaire, nous sommes tout attendris de voir que notre bout de chou devient grand et va maintenant pouvoir manger des aliments solides avec ses petites dents toutes blanches. Mais attention, il va falloir les garder bien blanches et bien saines car les caries guettent ! Dr Hedi Dahech, médecin dentiste, répond à nos questions pour éviter les soucis dentaires qui, outre la douleur, peuvent influer sur l’évolution des dents définitives.

par Ikrame Benchikh

Les dents jouent un rôle très important dans l’équilibre de la cavité buccale : la mastication et la digestion, le langage, le sourire…, et cela, dès leur apparition, c’est-à-dire que tout commence avec les dents de lait. Ce sont elles qui guident la croissance faciale et la maturation motrice et sensorielle de notre bouche, et qui créent l’environnement adapté aux futures dents définitives.

Il faut donc tout faire pour les préserver, car beaucoup de personnes ignorent que les caries chez les enfants de moins de 3 ans existent bien. Communément appelées « caries du biberon » ou « caries de la petite enfance », elles touchent généralement les enfants entre 18 mois et 5 ans.

 Qu’est-ce que la carie du biberon ?

L’émail des dents de lait est particulièrement fragile, c’est pourquoi il faut surveiller tout changement d’aspect ou de couleur des dents de votre enfant, car si la carie apparaît, son évolution est rapide et peut mener à la disparition de la dent de lait. Pour éviter cela, l’hygiène bucco-dentaire quotidienne doit rapidement être instaurée, afin que l’enfant s’y habitue dès son plus jeune âge (à partir de 12 ou 18 mois).

Lui apprendre à se brosser les dents

A 12 mois, c’est vous qui le ferez pour votre bébé. Le brossage doit être rapide afin de ne pas incommoder bébé ; de plus, il n’a pas encore beaucoup de dents.
Plus tard et lorsqu’il pourra tenir tout seul sa brosse à dents, vous commencerez l’initiation en vous brossant les dents devant lui tout en exagérant les gestes, il voudra vous imiter.
Vous pouvez aussi improviser une chanson ou un jeu qui fera du brossage un moment ludique ! Même s’il ne s’en tire pas très bien au début, il est important qu’il prenne le plus tôt possible cette bonne habitude. Prenez une brosse à dents adaptée et un dentifrice pour dents de lait contenant un dosage adapté en fluorure.

Trop de sucre, mauvaise hygiène ?

Les professionnels de la santé bucco-dentaire n’ont de cesse de répéter que manger trop de sucreries favorise l’apparition des caries, au grand dam des enfants qui se voient privés de bonbons et sucettes un peu trop souvent à leur goût. Ajoutez à cela un mauvais ou inexistant brossage des dents et vous obtenez la parfaite panoplie du candidat à la carie.

Mais il a été mis en évidence récemment qu’il existe un autre facteur, très souvent mis de côté par les professionnels eux-mêmes, qui est le complexe psychoaffectif de l’enfant.
En effet, si le développement psychoaffectif et psychologique de l’enfant est perturbé par des tensions au sein de la famille ou un manque d’attention, le tout petit peut développer des caries : ce serait une sorte de compensation et de matérialisation de leur détresse.
A l’heure actuelle, il serait naïf de voir les caries uniquement comme la résultante d’une consommation excessive de sucreries car, selon notre spécialiste, « il faut chercher la réponse plus en profondeur. Cette recherche nous mènera à d’autres interrogations dont les réponses englobent des facteurs plus larges, plus loin que les notions dentaires basiques et classiques. Par exemple : comment expliquer que chez des jumeaux (possédant donc le même capital génétique) vivant sous le même toit, et consommant les mêmes aliments, un frère présente des caries et l’autre non ? Pourquoi certaines personnes ne prenant pas particulièrement soin de leur bouche et de leurs dents ne présente pas forcément de problèmes bucco-dentaires ? ».

En revanche, si le développement psychoaffectif et psychologique est harmonieux, il évitera à l’enfant de mettre en place ces compensations, lui permettant ainsi d’avoir une cavité buccale en bonne santé et de bien préparer la configuration des dents définitives.

Un geste à bannir : mettre la cuillère de bébé dans votre bouche

Les parents sont porteurs de germes et de bactéries qu’ils transmettent souvent à leur bébé. Ces bactéries, et notamment le streptocoque mutant, sont bien souvent responsables de la carie.

Il est donc absolument

INTERDIT de mettre dans votre bouche la cuillère de votre bébé

, vous éviterez ainsi toute transmission.

Prévention

On peut éviter l’apparition de caries en respectant simplement quelques règles :

♦ Ne pas laisser l’enfant s’endormir avec le biberon.

♦ Faire très attention à l’équilibre psychoaffectif de votre enfant, et faire en sorte qu’il grandisse dans un milieu équilibré.

♦ Ne pas prolonger l’utilisation du biberon et présenter le lait à votre enfant dans un gobelet dès qu’il est capable de bien le tenir.

♦ Ne jamais tremper la sucette de bébé dans du miel ou tout autre liquide sucré.

♦ Effectuer des visites régulières chez le dentiste à partir de l’âge d’un an.