Mes Gosses

Dis maman, c’est qui dieu ?

Publié le
Dis maman,  c’est qui dieu ?

La question dérange, irrite parfois, on ne sait pas quoi répondre à un enfant animé par une curiosité et une soif d’apprendre, si saines…Mais aussi par rapport à un environnement général où l’idée de dieu n’est pas tellement réconfortante…

par Sondes Khribi Khalifa

« Dis maman, c’est qui dieu ? » … Vous, vous répondrez comment à cette question ?

-« Dis maman, c’est vrai ce que dit la maîtresse ? C’est vrai que dieu n’aime pas les personnes mécréantes (koffar) et qu’il les brûle ? Tu sais Mathilde, qui est dans ma classe de petite section, n’est pas musulmane, elle va donc être brûlée ?! Ça me fait peur… »

-« Euhh non mon chéri, c’est pas exactement ça, dieu ne brûle pas vraiment… »

-« Mais si maman, c’est écrit dans le Coran ! La maîtresse du cours d’arabe nous a lu des versets ce matin… »

-« En fait c’est plus compliqué Youssef, le Coran ne doit pas être lu à la lettre et puis qui dit que Mathilde est mécréante… personne ne peut le dire ni en juger, dieu seul pourra en juger, personne n’a le droit de juger à sa place… Ensuite, il faut savoir que dieu est le même, il ne change pas. Ce sont les acceptations des hommes qui changent. C’est ce qu’on appelle les religions. Et autant il y a d’hommes différents sur terre, autant il y a de religions, c’est simple non ? Tu comprends mon cœur ? »

-« Oui, bon, pas tellement, mais moi je ne pense pas que dieu existe maman, je pense que c’est un mensonge, vous les grands vous nous dites ça pour nous faire peur et pour qu’on écoute et fasse ce que vous dites. Mais je pense qu’il n’y pas de dieu… »

-« Mais si, il existe mon chéri, crois-moi, c’est pas un mensonge…tu peux me croire, maman ne t’a jamais menti… »

-« Comment tu sais qu’il existe toi maman, comment tu peux en être sûre ? Tu l’as vu toi ? Seuls les prophètes peuvent le voir, non ? »

-« Et bien tu sais quoi…je peux te dire que oui, je l’ai vu dieu ! »

-« Ah bon !!C’est vrai maman ?? Tu es devenue prophète maintenant ?? »

-« Non je ne suis pas prophète, mais tout le monde peut voir dieu, justement dans sa création. Je peux le voir dans tes yeux mon chéri, dans la fleur, dans le nuage, dans la branche d’un arbre, dans le sourire que fait ta sœur le matin, dans la belle musique, dans la nourriture qu’on prépare et qu’on mange tous les jours, etc. Tout est œuvre de dieu mon chéri et on peut dire que dieu est partout en fait, tu vois… »

-« Mais alors, c’est qui exactement dieu… maman ? »

-« C’est pas quelqu’un en particulier, d’ailleurs ce n’est pas quelqu’un, c’est une entité si tu veux, une énergie, une intelligence, celle qui est derrière tout ce que tu vois mon cœur et d’ailleurs tout ce que tu ne vois pas…car on ne voit pas tout avec l’œil humain… Tu sais par exemple que nous ne pouvons pas voir ce qu’on appelle les trous noirs ou l’antimatière, à l’échelle de l’univers. On ne voit et on ne peut mesurer qu’une partie infime de la matière déjà… »

-« Mmm, je comprends un peu, mais quand même, il n’est pas très juste dieu à la fin, regarde moi il m’a donné une sœur et Mathilde elle n’a pas de sœur, elle voudrait tellement, mais il paraît que sa maman a une maladie dans son ventre, elle ne peut plus faire de bébé…c’est ce qu’elle m’a dit Mathilde… »

-« C’est vrai qu’en apparence la vie n’est pas juste mon chéri, mais ceci est une apparence. Regarde mon cœur, je vais te dire une chose un peu compliquée, mais simple aussi si tu veux bien l’admettre…et elle te permettra de tout comprendre. La vie ne se limite pas à ce que nous vivons maintenant et en ce moment…Si tu veux, il y a une autre vie »

-« Sur d’autres planètes maman ! Tu veux dire qu’il existe des extraterrestres ?? Ah mince j’ai toujours cru qu’ils existaient, tu vois !! »

-« Pas exactement mon cœur, je veux dire que la vie que tu vois passer, les choses que tu vois arriver, sont juste comme la partie émergeante d’un iceberg. La plus grande partie de l’iceberg est dans l’eau. Elle existe en fait, elle est bel et
bien là, seulement toi quand tu es sur un bateau par exemple tu ne peux pas la voir. Alors tu penses qu’elle n’existe pas. Quand tu plonges sous l’eau, tu peux la voir… C’est une question d’angle de vue, ou de position si tu veux».

-« Mais il est quand même méchant dieu maman, puisqu’il laisse faire les méchants, il laisse les pauvres sans nourriture, il laisse les malades dans la souffrance etc… » .

-« Non, il n’est certainement pas méchant Youssef, dieu est amour et il a tout créé avec de l’amour.

Après mon chéri, les humains peuvent faire le mal, ce n’est pas ce qu’aime dieu, parfois il les arrête, mais parfois il les laisse faire…et tu sais pourquoi, parce qu’il a un plan, dieu. Il y a en fait un plan, une sorte de scénario qui va arriver, de toutes les façons. Mais ce n’est pas du tout injuste. C’est cela qu’il faut comprendre. Car ce n’est pas ce plan ou ce scénario qui compte, c’est ce que nous faisons nous, ce sont nos actions, par rapport et en réaction à ce qui nous arrive…qui comptent. Ainsi, justice sera faite, quand chacun retrouvera les fruits de ses actions. Ceux qui ont été bons, qui auront aimé leurs prochains et qui auront fait le bien vont retrouver tout cela. Et ceux qui ont été mauvais, qui n’ont pas développé d’amour pour leur prochain dans leur vie et qui ont fait le mal… Ils vont également le retrouver.

-« Tu vois maman, c’est ce que je te disais…il est bien méchant dieu à la fin, de nous laisser comme ça, à l’épreuve, pour récompenser les bons et punir les méchants… ! On est humains et bien fragiles et faibles le plus souvent …Mais pourquoi donc ? Pourquoi il fait ça ???»

-«C’est un peu plus compliqué Youssef. Ce n’est pas quelqu’un d’extérieur qui va « récompenser » les bons pour l’attitude qu’ils ont eue dans leurs vies, c’est comme les équations de math ou de physique que tu apprends en classe mon chéri…tu comprends ? Tu te rappelles la loi qui disait que « rien ne se perd et que tout se transforme » ? C’est à peu près ça mon cœur. L’amour qu’on aura porté dans nos cœurs et le bien qu’on aura fait dans cette vie physique, nous sera rendu, il ne sera pas perdu. Rien ne se perd en fait, comme dans la nature. L’homme fait partie de la nature tu sais, et il est gouverné par les mêmes lois… »

-« Ça alors maman, dis donc j’aime bien ton explication !! Et c’est où et quand qu’on va retrouver le fruit de nos attitudes et de nos actions ? Sur d’autres planètes c’est ça ? L’autre terre comme dit le Coran, celle de l’enfer et du paradis… »

-« On peut dire ça comme ça oui. Tu peux même dire que toi, moi, tous, on va devenir autre chose, un peu comme les extraterrestres que tu vois dans les films, allez ! On pourra vivre éternellement déjà… Et la chose même qu’on appelle « vivre » sera bien différente de ce que tu connais de la vie d’aujourd’hui. Et tu peux dire qu’il y aura des extraterrestres heureux à jamais…

-« Les gens du paradis comme dit la maîtresse ? »

-« Oui c’est ça…et les autres, ceux de l’enfer si tu veux, ou ceux qui seront malheureux à jamais… »

-« Ça c’est bien triste maman, moi je ne veux pas que des gens soient malheureux à jamais et je ne veux pas qu’il y ait du mal su terre…et que ces méchants soient récompensés en étant malheureux à jamais. Dieu ne pouvait-il pas faire en sorte que tous les hommes soient heureux ici sur terre et qu’ils soient également tous heureux sur l’autre terre, je veux dire dans l’autre vie ? N’est-il pas tout- puissant…»

-« Oui, de ton point de vue c’est pas logique, mais il faut accepter que la connaissance que nous avons, en tant qu’humains est assez limitée. C’est comme si on avait une équation et qui ne tournerait pas rond. Ça ne veut pas dire que l’équation est fausse, ça veut dire qu’il manque une variable. Dans l’autre vie, sur l’autre planète si tu veux, tu peux dire que tu auras toute la connaissance nécessaire, tu auras la variable manquante à ton équation et tu pourras alors tout comprendre. Tout fera sens pour toi. Il faut juste avoir confiance en dieu, ce principe créateur et fondamentalement bon, avoir un bon cœur, partager et faire le bien. C’est simple mon cœur… On est d’accord ? »

– « On est d’accord maman, je te fais confiance ».

Amine 5 ans

«Dieu n’existe pas à mon avis, car les gens s’entretuent, je vois ça à la télé, dans les infos avec papa, je vois des gens qui meurent sous des bombardements, et dieu n’a rien fait pour eux, alors je pense qu’on nous a menti, dieu n’existe pas en fait »

Ahmed 6 ans

« Il paraît que dieu est très méchant, il paraît qu’il brûle la peau des enfants qui ne sont pas sages, c’est ce que dit la maîtresse, moi je suis bien sage! Je ne veux pas être brûlé! Mais quand je serai grand je ferai tout ce que je voudrais ! Dieu ne pourra pas me brûler ! Car je serai grand et fort »

Wided 7 ans

« Je ne sais pas si dieu existe, la maîtresse dit qu’il existe et qu’il faut faire la prière, pour le prier de nous donner des bonnes choses, moi j’ai prié un peu, mais ça ne marche pas. Grand-mère est très malade depuis des années, elle prie aussi depuis toujours, mais dieu n’a rien fait pour elle, elle est toujours aussi malade…alors voilà, ça n’existe pas dieu !…ou peut-être qu’il existe et qu’il ne l’a pas entendue ??? Je ne sais pas, c’est compliqué !»