Mes Gosses

Enfants à besoins spécifiques,Parents,suivez le guide !

Publié le
Enfants à besoins spécifiques,Parents,suivez le guide !

Le 3 décembre de chaque année, le monde célèbre la Journée du handicap. En Tunisie, le handicap touche 13.5 % de la population. Si on voit les multiples aspects de la vie quotidienne d’une personne en situation de handicap, on s’apercevrait que sa vie est plus compliquée. Ces personnes ne sont pas prises en considération dans notre société, que ce soit dans le milieu scolaire ou professionnel. Dans ce contexte, nous avons envisagé de donner des conseils pour les parents, pour que leurs enfants puissent bénéficier d’une meilleure qualité de vie. Voici ces conseils.

par Hela Kochbati

Accepter la différence

L’arrivée d’un enfant handicapé peut changer totalement l’ambiance d’une famille. Quand un bébé naît et qu’il présente des signes de handicap, les parents s’apprêtent à vivre en donnant des soins réguliers, une éducation spécialisée et une prise en charge de leur enfant, au cours de son développement. La famille va vivre alors une aventure particulière. L’arrivée d’un enfant à besoins spécifiques retentit aussi bien sur le couple, que sur les frères, les sœurs et l’entourage en général. Les répercussions se font sentir dans la traduction des sentiments et des expressions. Parfois les sentiments ne sont pas avouables ou sont peu conscients. C’est le désir d’un enfant idéal qui les anime et qu’ils n’osent pas s’avouer, comment dire à son petit « nous n’aurions pas voulu de toi ». Rien n’est facile en ce qui concerne le handicap, parce que tout cela échappe à la « normalité ».

Dépasser la vision narcissique de soi

Le handicap de l’enfant peut provoquer une image narcissique dans le quotidien des parents. Il faudrait qu’ils perçoivent leur enfant, tout simplement comme un être humain.

Etre attentionné

Le handicap a un impact sur l’exercice de la parentalité. Un enfant à besoins spécifiques nécessite plus d’attention qu’un enfant normal. La prise en charge des jeunes enfants à besoins spécifiques n’est pas simple tous les jours. Les parents doivent avoir à chaque instant beaucoup de patience. Ces enfants ne sont pas autonomes et ils doivent être choyés et suivis avec précaution, attention, compréhension dans les paroles et les gestes et nécessitent beaucoup d’amour, à différents moments de la journée.

Choisir une bonne crèche ou une institution spécialisée

Les parents se retrouvent investis dans la scolarisation et l’éducation de leur enfant pour  leur avenir. Ils connaissent parfaitement le type d’encadrement qu’il leur faudrait. Cela commence dès le bas âge.

Une crèche pour enfants à besoins spécifiques doit être parfaite pour accueillir ces enfants. Les parents prennent la décision d’intégrer leur enfant dans une structure spécialisée qui leur inspire confiance et donc conforme aux normes pour l’accompagnement, l’éducation, les soins et les besoins de l’enfant.

Lutter pour le bien-être de son enfant : un marathon à résoudre au quotidien

Le  handicap des enfants doit être pris en charge à différents niveaux : social, sanitaire, etc. Dans quelle crèche, vais- je intégrer mon enfant ? Quelle institution peut assurer sa garde et son épanouissement ? Les structures d’accompagnement et l’aménagement des espaces pour les jeunes enfants handicapés ne sont pas assez nombreuses dans notre pays, mais ceci tend à s’améliorer, ces deux dernières années. Ainsi, il existe d’ excellentes structures pour prendre en charge les enfants convenablement. Les parents sentent parfois qu’ils ont un enfant « otage » de la structure ou qu’ils n’osent pas exprimer leurs reproches et leur envie de trouver des professionnels et des structures spécifiques. Dans ce contexte, il existe des structures spécialisées : par exemple à Carthage, au gouvernorat de la Manouba, à Sidi Thabet et qui exercent parfaitement l’accompagnement, l’éducation et la prise en charge de  ces enfants. La vie est pour eux un combat perpétuel et continu.

Modérer ses réactions ambiguës

Avoir un enfant handicapé au quotidien n’est pas facile à gérer tous les jours, il faut beaucoup d’amour, de souplesse et d’attention pour permettre à l’enfant de bien grandir et bien vivre la différence. La suppression de facteurs de risques comme l’isolement, la violence, le rejet ou aussi une surprotection de l’enfant est essentielle pour l’équilibre mental et physique de ce dernier. L’ambiguïté des réactions et des sentiments, aussi bien pour les parents que l’enfant, viennent du fait de la complexité de la relation et de la perception du mot « handicap ».

Garder espoir

En intégrant les petits dans une institution spécialisée, il est important pour les parents de garder espoir pour la gestion de l’avenir de leur enfant. La compassion est nécessaire pour bien mener son développement et son éducation. Les parents et les spécialistes travaillent dans l’interdisciplinarité (sociale, éducative, médicale, administrative et professionnelle…) et surtout la communication.

Le projet de prise en charge des handicapés est basé sur un échange permanent. D’ailleurs, depuis de longues années, le milieu institutionnel social et associatif s’investit au grand jour pour aider et soutenir les parents d’enfants handicapés, pour les faire émerger de leur isolement et exprimer leurs attentes et leurs démarches dans plusieurs secteurs.

Le système rééducatif pour les enfants à besoins spécifiques est développé dans notre pays, ce qui est un honneur par rapport à d’autres pays voisins. S’investir dans les domaines intellectuels permet de renforcer les capacités de l’enfant.

Il est judicieux et utile d’avoir recours à des structures spécialisées et au milieu associatif pour intégrer les enfants à besoins spécifiques. Certes, le parcours avec ce type d’enfant est un chemin rempli d’obstacles sur tous les plans. Accéder au savoir et au développement des compétences et encadrer les enfants handicapés constituent l’outil privilégié pour garantir une intégration et une inclusion des handicapés dans la société et dans le milieu professionnel. Etre parent d’un enfant handicapé est un examen de tous les jours