Mes Gosses

À chacun son instrument de musique

Publié le
À chacun son instrument de musique

Chacun de nous possède une musique d’accompagnement intérieure et si les autres l’entendent aussi, cela s’appelle la personnalité… Alors, pour trouver un instrument qui permettra à un enfant de s’épanouir, il faut tenir compte de son caractère et de ses possibilités. Inutile de commencer trop jeune, il apprendra mieux s’il sait lire et écrire… L’heure est venue de faire le meilleur choix pour votre petit musicien. Voici quelques pistes…

La guitare pour faire comme les grands

Cet instrument fait rêver, il accompagne les chansons de la maîtresse et des stars de la tété. Pas simple pour autant : les deux mains jouent indépendamment et il faut appuyer fort sur les cordes. Mieux vaut être manuel et savoir se concentrer. On peut commencer vers 7 ans mais il faut des années pour s’amuser et épater les copains…

La flûte traversière, pour les plus calmes

On joue en tenant l’instrument sur le côté. Par conséquent, il faut se sentir bien dans son corps pour rester debout – les bras à moitié tendus – et jouer sans voir ses doigts. En plus de cela, il faut avoir un certain souffle. Difficile donc de commencer avant l’âge de 7 ou 8 ans. Cependant, une fois cette base acquise, l’enfant sera capable de jouer de jolies mélodies, des chansons apprises à l’école… le répertoire est immense. Peu bruyante, la flûte convient parfaitement aux caractères sensibles et tranquilles…

Le piano pour les travailleurs déterminés

Des notes à déchiffrer, dix doigts qui jouent à la fois… mieux vaut savoir lire et coordonner ses mains. Les progrès sont lents mais le piano plaît car on peut retrouver un air connu ou inventer sa propre musique. De plus, il donne une bonne base musicale. Facile ensuite d’essayer un autre instrument…

Le violon pour ceux qui ont une bonne oreille

Pas facile de jouer du violon. Il faut placer ses doigts de façon précise pour sortir des sons justes, ce qui demande des années d’efforts. Certains commencent vers 3 ou 4 ans mais en auront-ils encore en grandissant ? Ceux qui réussissent ont très souvent des parents musiciens et un bon professeur qui rend le travail moins ingrat. A noter que les gauchers sont avantagés puisque c’est la main gauche qui est la plus sollicitée.

La trompette pour ceux qui aiment briller

Un son puissant qui séduit les enfants qui ont de l’énergie à dépenser et qui aiment faire du bruit et attirer les regards… à condition d’avoir des voisins tolérants. Elle donne vite des résultats car on joue une seule note à la fois avec trois doigts. Elle se pratique en groupe, dans un orchestre. Si l’enfant n’a pas 10 ans, attention, elle peut déformer sa bouche…