Mes Gosses

Mon enfant a les pieds plats faut-il s’inquiéter ?

Publié le
Mon enfant a les pieds plats faut-il s’inquiéter ?

Votre enfant a un affaissement de la plante des pieds, il use les semelles de ses chaussures rapidement ou se plaint de douleurs lors de la marche… Ces symptômes peuvent être le signe d’appel de pieds plats.

par Mejri Rana

De nos jours « les pieds plats » représentent un motif fréquent de consultation en orthopédie infantile. Jusqu’à l’âge de 4 à 5 ans, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter (dans la grande majorité des cas) mais si l’anomalie persiste et s’aggrave, là il sera impératif de consulter un orthopédiste pédiatre.

Le pied plat peut être défini par la diminution, l’effacement ou l’inversion de l’arche longitudinale médiale du pied. Il se caractérise par l’affaissement de la voûte plantaire.
Il peut être d’origine statique, c’est-à-dire apparemment primitif. Dans ce cas, une composante héréditaire est souvent retrouvée. Plus rarement, il est secondaire à une pathologique neurologique, à une malformation congénitale voire à une affection traumatique ou rhumatismale.

Pieds plats chez les enfants en bas âge

D’après le Dr Sami Bouchoucha, orthopédiste pédiatre à l’hôpital d’Enfants de Bab Saâdoun, les pieds plats sont très fréquents chez les jeunes enfants qui commencent à marcher et peuvent être considérés comme une variante de la normale le plus souvent. Ils sont, dans ces cas, toujours asymptomatiques et n’entravent en rien la marche.

La plainte provient, dans ces cas, des parents inquiets par l’aspect inesthétique du pied et par la démarche qui peut sembler anormale. Il s’agit d’enfants qui sont, par ailleurs, tout à fait normaux. On conseille aux parents de laisser leur enfant marcher sur les pointes des pieds ou pieds nus pour les renforcer et tonifier. Une simple surveillance s’impose dans ces cas et la plupart de ces pieds se corrigeront avec la croissance. Chez les enfants plus âgés (à partir de 4-5 ans), les pieds plats peuvent être responsables de douleurs lors de l’appui ou d’usure rapide des chaussures. Dans ces cas, il est licite de prescrire une semelle orthopédique qui sustente la voûte plantaire et soulage les douleurs.

Evolution des pieds plats

D’après Méary, dans son livre «Symposium sur le pied plat» «Sur 100 pieds plats de l’enfant de quatre ans, 65 guérissent,30 conservent une déformation modérée et surtout asymptômatique, enfin cinq conservent une déformation importante en fin de croissance susceptible de décomposer ultérieurement». Dans les cas où persiste la déformation à l’adolescence et à l’âge adulte, celle-ci reste encore souvent bien tolérée.

En effet la majorité des pieds plats primitifs ont peu ou pas d’incidence sur les activités quotidiennes, sportives ou récréatives. Quelques cas de pieds plats graves échappent aux traitements médicaux et doivent être traités chirurgicalement avant l’apparition de déformations majeures.

Quant aux pieds plats secondaires, (traumatisme, synostose du tarse…), il s’agit d’une situation beaucoup plus rare et l’option chirurgicale est plus souvent nécessaire.