Mes Gosses

La première baignade de Bébé

Publié le
La première baignade de Bébé

La première baignade de bébé, son premier contact avec la mer est certes un évènement unique et très important pour les parents. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est essentiel de bien la préparer, et de prendre toutes les précautions pour vivre cette expérience nouvelle et totalement inconnue.

par Saima Ksibi

A quel âge bébé peut-il se baigner en mer ?

Pas de baignade avant l’âge de 4 mois

La baignade en mer est absolument interdite pour les tout-petits, tout comme celle en piscine d’ailleurs.

D’abord parce que bébé n’en retirera aucun bénéfice et peut, justement, avoir une grande frayeur qui pourrait lui laisser des séquelles.

N’oubliez pas non plus que l’eau regorge de champignons et de germes ce qui explique pour quelle raison il est interdit de jeter à l’eau avant d’avoir fait tous les vaccins nécessaires (soit l’âge de 4 mois).

Jusqu’à l’âge d’un an, il est conseillé de ne pas laisser bébé plus de 5 minutes d’affilée dans l’eau. Son système de thermorégulation n’étant pas encore totalement efficace, peut se refroidir très rapidement.

Conseil :

Veillez à ce que votre enfant fasse des bains de très courte durée. Il vaut mieux plusieurs bains de 5 minutes, qu’un seul bain d’un quart d’heure et limitez vos sorties avec lui aux heures où le soleil n’est pas trop chaud (avant 11 h et après 17 h).

Faire ce saut … ensemble :

• Soyez là, avec lui.

Il est très important que votre bébé se sente rassuré et sente votre présence avec lui. Entrez pas à pas dans l’eau avec lui et commencez par lui mouiller doucement les jambes, les bras et la nuque.

Veillez à le tenir face à vous, il doit vous voir pour se sentir en sécurité. Souriez-lui et encouragez-le, ça va l’aider à se familiariser avec l’eau. Quand vous le sentez en confiance et qu’il essaye de toucher la surface de l’eau, détachez-vous de lui progressivement en le tenant sous les aisselles. Il pourra ainsi tapoter l’eau et pédaler.

• Montrez-lui comment prendre du plaisir.

Faites-lui découvrir de nouvelles sensations. Vous pouvez par exemple le maintenir allongé sur le dos en allégeant petit à petit votre soutien. Laissez-le remuer bras et jambes et sentir le contact avec l’eau, toujours en le rassurant.

• Continuez à observer les réactions de votre bébé :

Il y a des signes qui ne trompent pas. Observez les réactions de votre bout de choux pour voir s’il est vraiment prêt à vivre cette grande expérience.

Il a les mains souples, le corps détendu, et se montre heureux? C’est gagné ! Bébé s’y plait et aime l’eau.

S’il se tient en position fœtale, ne cesse de pleurer et vous le sentez très crispé,c’est que votre bébé a peur de l’eau et n’est pas réellement prêt pour cette première baignade. Restez sur le bord de l’eau est donc suffisant pour le rassurer, et remettez cette première baignade à un autre jour, quitte à prolonger le bain du soir dans la baignoire pour qu’il se familiarise encore plus au contact de l’eau.

S’il tremble, et que vous remarquez que ses ongles, ses lèvres et ses extrémités commencent à bleuir ? Votre bébé a froid et il est temps de le sortir de l’eau. S’il est âgé de moins d’un an, sa baignade ne doit pas dépasser les 10 minutes.

Bébé ne doit jamais être tout nu sur le sable :

Que ce soit pour jouer ou pour faire la sieste, veillez à ce que votre bébé soit toujours installé sur une grande serviette éponge qui absorbera sa transpiration. Le contact direct du sable sur sa peau fragile pourrait provoquer des irritations, voire des infections.
Ne vous affolez pas si votre enfant met du sable dans sa bouche, c’est très fréquent. Restez calme et contentez-vous de le faire cracher et de nettoyer l’intérieur de sa bouche avec un linge humidifié. S’il s’en met plein les yeux, rincez abondamment avec de l’eau propre ou du sérum physiologique en essayant de l’empêcher de se les frotter.

En rentrant, donnez-lui un bain et insistez particulièrement sur les plis de son corps.

• N’oubliez surtout pas les lunettes de soleil :

Nous savons tous que les yeux des bébés sont extrêmement sensibles au soleil et beaucoup plus perméables aux UV que ceux des adultes : avant l’âge d’un an, 90% des UVA et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine. Les lunettes solaires ne sont donc pas un accessoire, mais plutôt une obligation et un moyen pour protéger bébé.

Comment choisir les bonnes lunettes de soleil pour bébé ?

– Zappez définitivement les modèles fantaisistes faits avec du plastique teinté susceptible de se dilater sous l’effet du soleil et de laisser passer les UV, sans filtrage efficace.

– Assurez-vous que la mention CE est gravée sur leurs branches et vérifiez bien que l’indice de protection soit de type 3 ou 4.

-Optez pour les formes « bandeau », elles sont plus couvrantes et protègent mieux l’œil que les verres ronds.

Le parasol est utile, mais pas suffisant :

Il est vrai que le parasol est indispensable pour protéger du soleil, mais ce n’est jamais suffisant. Il donne l’impression de protéger bébé du soleil en le gardant à l’ombre, sauf que nous avons tendance à ignorer que le sable réfléchit près de 20% des rayons solaires sur sa peau.

• Appliquer de la crème même en temps nuageux :

Même quand le temps est couvert, vous ne devez absolument pas vous passer de crème !

Les nuages laissent passer presque tous les UV ! Une protection totale d’impose donc : de la crème, un T-shirt, un chapeau à large bord et des lunettes.

• N’oubliez pas d’opter pour une protection solaire spécifique nourrissons:

Vérifiez qu’il y ait la mention « bébé-enfant » sur les crèmes solaires pour enfants. Vous pouvez être rassurés, c’est loin d’être un argument marketing banal.

La peau des bébés est très fine et beaucoup plus perméable aux produits chimiques, d’où l’utilité de choisir ces produits hypoallergéniques dont la protection UVB-UVA est optimale, puisqu’elle est comprise entre 30 et 50+. En plus, la plupart de ces crèmes pour bébés et nourrissons sont élaborées à base d’écrans minéraux, les seuls composants à garantir une tolérance maximale pour la peau des plus jeunes.