Mes Gosses

Vision chez les enfants : Mon enfant a des défauts visuels

Publié le
Vision chez les enfants : Mon enfant a des défauts visuels

La veille de sa première rentrée à l’école, un check-up santé complet est obligatoire pour votre enfant. Parmi les contrôles de santé les plus importants, l’examen ophtalmologique est à ne pas négliger.

par Saima Ksibi

La vue de l’enfant se développe dès sa naissance et plus tôt ces problèmes sont détectés, mieux ils sont traités.
A travers cet article faisons ensemble le tour des problèmes de vue qui peuvent toucher l’enfant, les signes révélateurs de troubles visuels et leur impact sur l’enfant.

Quels sont les défauts visuels les plus fréquents chez l’enfant ?

Selon notre spécialiste, le Dr Skander Kamoun, 1 enfant sur 5 présente ou présentera un problème de vue. C’est en effet un chiffre élevé qui doit inciter les parents à être vigilants et à consulter un ophtalmologiste. Un diagnostic précoce et une prise en charge adaptée permettent de corriger efficacement un défaut visuel chez l’enfant et d’améliorer son acuité visuelle.

A la naissance, l’enfant n’a pas une bonne vue et a une acuité visuelle de 1/20ème. Il naît hypermétrope vu la taille de son œil qui est trop petit. Le bébé distingue quelques formes mais pas les couleurs. A 5-6 ans, l’acuité visuelle de l’enfant atteint 10/10ème. Cela varie d’un enfant à l’autre.

Quant aux couleurs, il commence à les distinguer entre 6 semaines et 4 mois.

Les pathologies les plus fréquentes chez l’enfant sont :
– L’amblyopie, qu’il est possible de rééduquer. Un enfant atteint de cette pathologie a un des deux yeux qui voit moins bien. Une rééducation chez l’enfant de 2-3 ans est très efficace mais plus l’enfant grandit moins ses yeux sont sensibles à la rééducation. Il est donc important de détecter rapidement une amblyopie pour une meilleure récupération de la vision.

– Les anomalies de la réfraction comme l’hypermétropie et la myopie sont également fréquentes chez l’enfant, sans gravité en général. Toutefois, si la myopie n’est pas corrigée, elle risque de s’aggraver.

-L’astigmatisme : difficile à détecter chez les jeunes enfants, il est lié à une déformation de la cornée. L’œil confond certaines lettres et dans ce cas, un examen ophtalmologique sera nécessaire pour déceler cette anomalie qui se soignera grâce à des verres cylindriques.

– Le strabisme, qui correspond à un problème d’alignement oculaire, est lui aussi important à repérer et doit être corrigé le plus tôt possible. Pour ne pas voir double, l’enfant qui louche ne va utiliser qu’un œil et risque de développer une amblyopie.

– Le daltonisme empêche l’enfant de bien distinguer certaines couleurs. Classiquement héréditaire, cette maladie affecte plus particulièrement les garçons.

D’autres anomalies sont plus rares, comme la cataracte de l’enfant, les pathologies des voies lacrymales ou les glaucomes congénitaux, mais elles peuvent être sévères, d’où la nécessité de les prendre en charge rapidement.

Comment détecter les troubles de la vision chez son enfant ?

Si vous remarquez ces signes dans le comportement de votre bébé/enfant, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue pour un contrôle complet :

– Il louche.

– Il fronce les sourcils au moindre effort visuel.

– Il cligne souvent des yeux et les frotte très fréquemment.

– Il est maladroit et se cogne aux meubles.

– Il s’approche trop près d’une image ou de la télévision.

– Il colle son nez au cahier pour lire ou écrire quelque chose ou pour dessiner.

– Il a des maux de tête ou les yeux rouges surtout en fin de journée

– Il confond certaines lettres.

Pourquoi est-il important de traiter les troubles de la vue dès le plus jeune âge ?

Les problèmes de vue ignorés et non traités peuvent avoir d’importantes conséquences médicales et surtout sociales chez l’enfant.
Ils peuvent affecter le développement moteur de l’enfant ainsi que sa scolarité en lui causant un retard dans l’apprentissage de la lecture, ce qui peut le pousser à s’isoler et à avoir des difficultés d’échanges sociaux.

L’avis du spécialiste Dr Stkander Kammoun spécialiste des maladies et de la chirurgie des yeux

Les défauts visuels peuvent-ils être héréditaires ?

Oui, effectivement, toutes les anomalies sus-décrite peuvent être héréditaires.

En moyenne, à partir de quel âge faut-il emmener son enfant chez l’ophtalmologue pour un 1er contrôle ?

En dehors de toute anomalie ou plainte fonctionnelle de l’enfant, un 1er contrôle chez l’ophtalmologiste est recommandé à partir de l’âge verbal c’est à dire vers l’âge de 3 ans.

En cas d’antécédents familiaux, comme la myopie ou le strabisme, par exemple, ou de la présence de signes révélateurs de défauts visuels, il est encore plus important d’aller consulter. Les contrôles obligatoires chez l’ophtalmologiste se font vers l’âge de 3 et 6 ans.

Qu’est-ce qui peut causer des troubles de vue chez l’enfant

En dehors des amétropies (myopie, hypermétropie et astigmatisme), plusieurs maladies oculaires peuvent entraîner des troubles de la vision, on peut citer surtout la cataracte chez l’enfant, le glaucome congénital (hypertonie oculaire), la rétinite pigmentaire (maladie rétinienne rare).

En tant qu’ophtalmologue, quelles sont vos recommandations aux enfants et aux parents ?

Faire un examen spécialisé chez l’ophtalmologiste au moindre souci ou moindre doute sur un problème oculaire (l’enfant qui louche, maux de tête, fatigue visuelle..).

En dehors de tout signe en faveur d’anomalie oculaire, un examen ophtalmique systématique est fortement recommandé à l’âge de 3 ans et de 6 ans.