Mes Gosses

Rentrée scolaire Aidez-le à s’intégrer !

Publié le
Rentrée scolaire Aidez-le à s’intégrer !

Que ce soit sa première rentrée ou non, l’enfant a toujours du mal à s’intégrer au début de l’année. Nouvelle école, nouveaux copains de classe, nouveaux instituteurs, ce n’est pas du tout facile, pour votre bout de chou, d’aimer tout et tout le monde en même temps. Ne paniquez pas, aidez-le juste et faites-lui aimer l’école.

par Saima Ksibi

Faites-lui plaisir à chaque rentrée

C’est simple, faites plaisir à votre enfant en lui achetant un cadeau pour la rentrée, un nouveau cartable, de nouveaux vêtements… De cette façon, il verra en la rentrée une occasion d’avoir plein de nouvelles affaires et sera impatient de choisir le cartable qu’il montrera à tout le monde, avec le démarrage des cours.

Parlez-lui de l’école

A quelques jours de la rentrée des classes, parlez à votre enfant de vos souvenirs à l’école, dites-lui que c’est le meilleur endroit pour se faire de nouveaux amis et qu’il y aura des excursions et des sorties au cours de l’année. Veillez à ce que l’école ne soit pas totalement inconnue pour lui. Parlez-lui aussi du déroulement des cours, des séances de sport ou de coloriage qu’il aime, et faites-lui sentir que cette étape lui permettra de grandir.

Prenez contact avec la maîtresse

Soyez à jour dans l’apprentissage de votre enfant, allez voir la maîtresse, parlez-lui de votre enfant, demandez-lui s’il a des lacunes, s’il manque de concentration. Touchez à la maîtresse quelques mots sur la personnalité de votre enfant, demandez-lui conseil pour l’aider à réviser ou pour le motiver. Ceci facilitera l’intégration de votre enfant.

Faites-le parler

Dès les premiers jours de la rentrée, il est important de demander à votre enfant comment se sont déroulés les cours, les récréations, la pause déjeuner à la cantine et demandez-lui ses préférences côté matières et camarades. Assurez-vous, de façon implicite, que rien ni personne ne le dérangent.

Inscrivez-le dans les clubs et les activités extrascolaires

Il est important que votre enfant participe à des activités autres que les cours. Ceci lui permettra de s’amuser, de se familiariser avec le milieu et de partager des moments de loisirs avec ses camarades, en dehors de la salle de classe. Jetez un coup d’œil sur la liste des clubs que propose l’école, choisissez avec lui ce qui le motive le plus.

L’avis du spécialiste : Imen Mejri psychologue clinicienne spécialisée en neurologie pédiatrique à l’INN (Institut National de Neurologie)

Rentrer à l’école est un moment crucial pour tout enfant, un moment de réactivation d’anciennes angoisses, telle l’angoisse de la séparation, c’est le moment pour de nouveaux apprentissages et, surtout, de nouvelles rencontres. Phobie scolaire, timidité, stress, troubles du langage et des apprentissages scolaires, peuvent mettre en péril l’intégration scolaire de votre enfant. Pour y faire face, les parents doivent préparer psychologiquement leur enfant en lui parlant de l’école, lui dire qu’il va retrouver ses camarades et s’en faire de nouveaux, découvrir de nouvelles activités, apprendre des choses qui vont l’aider à grandir…

La présence des parents est essentielle pour aider les enfants durant toute leur scolarité. Il faut qu’ils rassurent leur enfant, qu’ils lui parlent de leurs expériences quand ils avaient son âge, et lui dire qu’ils lui accorderont toujours leur soutien.

En cas de difficultés de langage ou d’apprentissage scolaire chez l’enfant, qui sont les sources principales d’un défaut d’intégration à l’école, les parents devront faire appel à des spécialistes, tels les psychologues, les orthophonistes, les ergothérapeutes… qui seront aptes à spécifier la nature du trouble et proposer des prises en charge adéquates.

Afin de l’aider à mieux s’intégrer, les parents doivent faire participer leur enfant à des activités extrascolaires et associatives au sein de l’école (danse, peinture, clubbing…) : l’enfant pourra ainsi voir dans l’école un lieu de loisirs et d’activités ludiques. De nouvelles rencontres pourront se mettre en place et l’enfant créera ainsi de nouveaux repères et un climat de confiance s’établira progressivement.