Mes Gosses

Bébé : Quand va-t-il parler ?

Publié le
Bébé : Quand va-t-il parler ?

Avec votre bébé, vous communiquez déjà par les yeux et les petites syllabes « eu », « tah », « bah ! » mais vous attendez impatiemment ses premiers mots. Quand va-t-il parler ? Voici quelques clés pour comprendre et faciliter l’acquisition du langage chez votre petit.

par Sondes Khribi Khalifa

Le langage, le propre de l’Homme

L’acquisition du langage chez l’enfant est une étape capitale de son développement. Sur le plan biologique et nerveux, l’acquisition de la parole est un des processus les plus complexes. Un simple mot va mettre en interaction plusieurs évènements neuromusculaires.

L’enfant commence par s’exercer à contrôler son activité respiratoire et laryngienne, il produit alors des sons particuliers. Des sons qu’il connaît et mémorise très bien, pour les produire à des fins données. La maman sait en général décrypter le sens de ces sons (j’ai faim, je suis fatigué, je suis content, etc.). Ensuite les sons évoluent pour devenir syllabes et enfin des mots.

Une étape encore plus importante consiste à trouver le bon mot pour exprimer la pensée de l’instant « t » et ce n’est pas évident. Alors donnez le temps à l’enfant qui réfléchit, ne le coupez pas pour lui faciliter la tâche, il doit trouver SES propres mots.

Il parle pour s’affirmer !

L’affirmation de soi ne commence pas avec le langage verbal, les pleurs de bébé pendant ses premiers mois sont déjà un moyen d’expression et d’affirmation de soi. Certains enfants pleurent beaucoup, d’autres ne pleurent presque pas.

L’enfant commence à s’affirmer et à exister dans le monde des adultes quand il commence à échanger avec eux en s’exprimant dans leur langue. C’est ainsi que certains enfants vont adorer dire de gros mots… ou ce que la société autour d’eux qualifie de « gros mots ». C’est un moyen pour affirmer son existence.  En effet, chaque mot est perçu d’une manière donnée, selon l’enfant et selon l’environnement dans lequel est produit ce mot. Agressivité, joie, angoisse, amour ou confiance, la perception du mot sera associée à une atmosphère donnée.

L’affirmation de soi va évoluer avec le temps et passer par le choix des vêtements, de la musique, des amis, etc. Soyez donc attentif aux choix « d’affirmation » de votre enfant pour le cadrer en douceur.

Pourquoi il ne parle pas encore ?

Parce qu’il est unique et différent. Certains enfants parlent très tôt et deviennent même très bavards. D’autres mettent du temps pour prononcer le premier mot. C’est alors un instant magique. Entre  20 mois et 2 ans, bébé apprend le plus de mots mais il n’y a pas d’âge précis pour l’acquisition du langage et ce, comme pour toutes les étapes de développement de l’enfant. 

Vous devez savoir que chaque personne est unique et différente de par son patrimoine génétique même. Chaque enfant a ses spécificités, on n’est pas plus intelligent parce qu’on a parlé plutôt que les autres. Pas du tout. Car il faut savoir que l’étape primordiale dans l’acquisition du langage est celle du « stockage ». Plus l’enfant écoute les autres parler, plus il stocke, plus il se constitue un vocabulaire riche.

N’hésitez pas à parler à votre enfant. Ne pensez pas qu’il ne comprend pas, il comprend, car la communication est d’abord non verbale. Mettez de la musique à la maison  et chantez en lui souriant, il comprend tout !

N’oubliez pas les autres formes de communication…

La communication est d’abord non verbale. Le langage n’est donc pas uniquement celui de la parole. Le langage est aussi émotionnel, non verbal, il y a un langage du corps, etc. Les spécialistes disent que la communication non verbale (c’est-à-dire qui ne passe pas par le verbe) s’élève à plus de 90 % du message transmis/reçu.

Votre rôle est simplement d’accompagner votre enfant dans la construction de sa personnalité à travers toutes les formes de communication. S’il aime dessiner donnez-lui les moyens de le faire, s’il aime danser mettez-lui de la musique, il s’agit de formes de communication aussi.

Comment l’aider ?

Accompagnez positivement votre enfant dans l’acquisition du langage, encouragez-le à échanger avec vous en imitant ses sons. Regardez-le droit dans les yeux, prenez votre temps et laissez-lui le temps de trouver ses sons/syllabes/mots. Trouvez des jeux ludiques pour le pousser à parler. Par exemple, regardez des dessins animés avec lui et posez-lui des questions (sur la reine, le roi, le lion, etc.).

Félicitez-le, applaudissez même  quand un mot juste est prononcé et bien placé. L’enfant adore les encouragements de papa et maman. Le rôle de l’affect est capital dans l’acquisition du langage.

Plus un enfant est aimé, plus il se sent en sécurité, plus facilement il va parler et s’exprimer plus tard en public. 
Votre attitude envers ses petites réalisations est capitale pour lui. Certains enfants grandissent en ayant une grande confiance en eux-mêmes  et d’autres pas. Vous devez planter cette graine de la confiance en soi dans l’enfant, très tôt dans sa vie.