Mes Gosses

Yoga pour enfants un atout pour leur développement !

Publié le
Yoga pour enfants un atout pour leur développement !

Efficace pour recentrer les petits dissipés, la technique fait son entrée depuis peu dans les écoles. Plus calmes, plus attentifs aussi, les enfants se concentrent beaucoup mieux.
Avec le yoga, il n’y a pas de compétition, tout le monde peut faire quelque chose ! Pour un enfant, il est important de voir qu’il peut réussir ce qu’il entreprend, ce qui n’est pas toujours le cas à l’école où chaque exercice est sanctionné par une note.

par Véronique Heliard Jagla

Pas encore entré dans les mœurs, les cours de yoga pour enfants fonctionnent pourtant très bien. Ils leur permettent de découvrir leur corps et de se relaxer. Cette pratique leur apporte de bonnes habitudes telles que détente et concentration. Autant d’atouts pour leurs études et leur vie quotidienne. Le yoga leur donne la capacité d’écouter ce qui se passe en eux, de s’ouvrir au monde et d’avoir en même temps un recul sur l’extérieur.

La mise en place de courtes séances à domicile peut rassurer un enfant qui en rentrant de l’école angoisse devant ses devoirs. «Nous entendons souvent les enseignants demander à l’élève de se concentrer, comme si cela allait de soi ! », remarque Véronique professeur de yoga pour enfants. Lorsque l’enfant est enfin présent à ce qu’il fait sans subir de stimuli extérieur, il peut facilement revenir à la leçon, la comprendre et la mémoriser.

Mais ce n’est pas tout ! Grâce aux postures et aux étirements, ils vont pouvoir maintenir leur souplesse originelle, apprendre à se tenir droit et, par conséquent, fortifier leur statique vertébrale souvent malmenée par le poids de cartables trop lourds.

Avec l’apprentissage de la respiration complète, le mental de l’enfant s’apaisera et pourra canaliser une énergie parfois trop débordante.
S’asseoir ensemble en cercle est la meilleure manière de clore une séance de yoga. Cela incite au partage et inspire un sentiment d’unité tout en cultivant la sérénité.
Commencer le yoga très jeune est un atout ! D’instinct, sans même faire beaucoup de séances, les enfants comprennent les gestes qui leur font du bien. Ils acquièrent ainsi des bases indispensables pour faire face à des situations diverses.
Le « Kirtan », pratique consistant à entonner un chant simple, est également proposée. L’idéal voudrait qu’elle fasse appel à des langues différentes, ce qui lui conférerait une valeur inestimable permettant de puiser dans le subconscient des réactions plus spontanées.

Yoga aussi naturel qu’un jeu !

La méthode yogito propose un yoga ludique qui, bien souvent inspiré de postures d’animaux et d’images puisées de la nature, réjouissent ces chers petits qui, loin de se faire prier, imitent avec joie et bonne humeur la grenouille, le chat, ou la montagne.

Tout en sollicitant l’imaginaire, l’anxiété va s’évacuer et les préparer à la fin de la séance ponctuée par une visualisation ou un conte symbolique. L’estime de soi est également réhabilitée, semant les petites graines d’un art de vivre basé sur le respect.

Cette philosophie, par conséquent, ne pourra que leur servir, tout au long de leur vie et faire d’eux des adultes tout simplement heureux !

Les yogistes en herbe racontent

Kenza, 12 ans

« Moi, j’adore la relaxation ! C’est tellement agréable de fermer les yeux et d’écouter une voix qui nous emmène en voyage. »

Quand à Sofiène,

c’est l’effet de groupe qu’il préfère. « C’est chouette d’être assis en rond tous ensemble, comme des copains et de respirer profondément ! »

Pour Inès, 16 ans,

qui a passé son brevet blanc en juin, elle a vraiment bénéficié du yoga, au cours de ces épreuves. «J’étais sereine, détendue, et surtout j’avais confiance en moi ! C’était génial ! »

Adel, 8 ans,

avait sans cesse la bougeotte. « Depuis que je vais a ma séance tous les mercredis, je ne suis plus du tout puni par la maîtresse ! J’arrive même à écouter l’histoire sans faire le pitre, elle m’a félicitée, j’étais fier ! »

Les parents aussi sont ravis des effets calmants du yoga.

La maman d’Antoine, 9 ans,

a réellement observé l’amélioration au niveau de sommeil de son enfant. « Mon fils se réveillait une à deux fois par nuit et depuis quelques mois j’étais au bord de la crise de nerfs. Je l’ai donc, sans grande conviction et sur les conseils d’une amie, inscrit au cours. Non seulement, il dort dix fois mieux, mais il respire la joie de vivre ! »

Amel, institutrice formée au yoga,

a installé un rituel yogique de façon à bien démarrer la journée. « Après, l’accueil du matin, les enfants s’assoient et accomplissent quelques minutes de mouvements doux : étirements, automassage, respiration. Quelques gestes aident à bien terminer la journée quand la classe est agitée et j’en constate immédiatement les bienfaits. Il m’arrive, avant un contrôle écrit, d’utiliser des exercices de visualisation afin de les aider à surmonter leur stress. C’est très utile pour ne pas qu’ils perdent leurs moyens et parviennent à garder confiance, jusqu’à la fin. »