Actualités

Une équipe française met au point un poumon artificiel

Publié le
Une équipe française met au point un poumon artificiel

Après la mise au point d’essais thérapeutiques pour le cœur artificiel, des chercheurs français ont édifié un organe pulmonaire portatif ressemblant à une ceinture. Ces chercheurs français du  centre chirurgical Marie Lannelongue ont indiqué que le démarrage des essais cliniques sur cet organe artificiel aura lieu dans moins de cinq ans. Pour cet organe pulmonaire conçu, les patients n’auront pas besoins d’avoir une intervention chirurgicale. Le poumon artificiel ne sera pas greffé au niveau de la cage thoracique.  Le dispositif présente la forme d’une ceinture qui va assurer la fonction pulmonaire. La ceinture est placée autour du thorax avec un oxygénateur et une batterie. La machine est reliée au cœur par une canule de petite taille qui est introduite au niveau d’une artère du cou. « La canule constitue le seul élément de ce  dispositif qui va rester à l’intérieur de l’organisme », a indiqué le professeur Olaff Mercier, le directeur de ce projet de recherche dans le centre chirurgical Marie Lannelongue. En effet, cette canule va être introduite au niveau du cou, et jusqu’au niveau de la partie droite du cœur pour se doter du sang non oxygéné et au niveau du côté gauche du cœur pour redistribuer le sang oxygéné. Ce dispositif a été créé pour aider les patients vulnérables souffrant d’une insuffisance respiratoire et leur état de santé ne leur permet pas de subir une transplantation pulmonaire.