Actualités

Ca sent le gaz !

Publié le
Ca sent le gaz !

Selon une étude pilote menée à la Washington University School of medicine de Saint Louis, certains patients souffrant de dépression, surtout ceux résistant à tous les traitements, sont réactifs au… gaz hilarant et ce n’est pas une blague. On leur a fait inhaler soit un mélange de 50% d’oxygène et 50% d’oyde nitreux (le fameux gaz hilarant,), soit un mélange placebo d’oxygène et d’azote. On a ensuite évalué les symptômes des patients : tristesse, sentiment de culpabilité, pensées suicidaires, anxiété, troubles du sommeil… deux heures après le traitement,  puis le lendemain. Avec le gaz hilarant,  20% des patients avaient répondu au traitement (disparition des symptômes), et 15% étaient en rémission (diminution des symptômes). Les effets antidépresseurs du gaz hilarant ont tenu jusqu’à une semaine chez certains d’entre eux.