Actualités

Don d’organes dans le milieu scolaire

Publié le
Don d’organes dans le milieu  scolaire

Un séminaire national pour la diffusion de la culture de dons d’organes dans le milieu scolaire,  a été organisé, le 22 janvier 2014, à Tunis. Cette rencontre nationale s’est tenue sous l’égide du ministère de la santé publique et de l’éducation nationale en  partenariat  l’association tunisienne sportive des greffés  d’organes (ATSGO)  et en collaboration avec la société tunisienne de néphrologie  (STN),  le centre national  de promotion de transplantation d’organes (CNPTO), le Cnipre  (Centre national d’innovation pédagogique et de recherche en éducation) et les  scouts. Le ministre de la santé publique, Dr Mohamed Salah Ben Ammar,  a relevé le rôle des institutions éducatives, des enseignants et des éducateurs dans la diffusion de la culture du don d’organes pour améliorer la qualité de vie des patients et permettre leur intégration dans le cycle de la vie socio-économique. Le  don d’organes est une modalité de prise en charge essentielle pour les patients souffrant d’une insuffisance organique. Il y a aujourd’hui des milliers de personnes qui sont en attente d’un don de différents organes, chaque année, entre 300 et 500  de patients nécessitent une transplantation rénale et d’autres en attente de transplantation d’un foie ou d’un cœur. Le débat doit être lancé dans les établissements scolaires,  puisque c’est une démarche de soins qui passe par un don de vie. Cette sensibilisation démarre  par des messages éducatifs et la préparation de supports dans les programmes officiels et les activités scolaires et périscolaires. C’est un geste  de solidarité, de générosité et citoyenneté qui peut sauver des vies et redonner espoir à beaucoup de patients.