Actualités

Un don japonais pour les handicapés

Publié le
Un don japonais pour les handicapés

Une cérémonie de signature du contrat de don a eu lieu le mardi 31 mars 2015, à l’ambassade du Japon en Tunisie, au bénéfice  de l’association « Appel de Charité »   située à Béni Khedache du  gouvernorat de Médenine.  La signature de l’accord de partenariat s’est tenu en présence de son excellence monsieur Juichi Takahara, ambassadeur du Japon en Tunisie et de monsieur Abdallah Saadaoui, le président de l’association.

Ce don japonais est évalué à un montant de 102.144 dinars et a pour objectif d’édifier un nouveau centre de réadaptation  pour des handicapés dans la délégation de Béni Khédache. L’association « Appel de Charité » intervient dans la prise en charge thérapeutique de 30 personnes handicapées dans la région (kinésithérapie et  orthophonie) vivant actuellement dans  un centre loué par l’association. La capacité du centre actuel est réduite et près de 40 sujets  handicapés sont en attente de l’adhésion à cet organisme d’encadrement multidisciplinaire.  

Au fait, cette structure associative permet également l’éducation et la formation d’insertion professionnelle pour les jeunes mineurs souffrant d’un handicap. L’association œuvre à  l’amélioration des capacités de ces jeunes et à leur intégration dans la société. Il est à noter que   la coopération japonaise a contribué à de nombreux projets au profit des personnes à besoins spécifiques comme la réalisation du « projet d’aménagement du Centre et d’Acquisition de l’Equipement pour les Sourds à Mahdia » en 2014.

Par ailleurs, le Japon  est prêt à mettre en œuvre sans discontinuer, les moyens nécessaires dans  des projets d’appui  aux  personnes fragilisées physiquement et socialement qui souffrent le plus du manque de ressources matérielles et du manque d’insertion sociale surtout dans les régions économiquement  prioritaires et défavorisées. Le partenariat tuniso-japonais œuvre à soutenir les organismes locaux dans le processus de développement durable visant à répondre aux demande des besoins comme c’est le cas de ce projet social.

A ce titre, la Tunisie a pu bénéficier, au cours de ce programme d’aide financière aux microprojets des pays en voie de développement,  de deux dons d’un montant total évalué à 122000 dinars destinés à l’amélioration de la qualité de vie dans les zones défavorisées.