Actualités

Journée mondiale contre le Cancer

Publié le
Journée mondiale contre le Cancer

Parce que tout le monde est un jour confronté au cancer, de près ou de loin, que cette maladie est à l’origine de plus de 8 millions de décès dans le monde, et compte 14 millions de nouveaux cas par an,
le 4 février est dédié à la lutte contre le cancer partout dans le monde.
Tous les pays sont touchés, riches ou pauvres, mais 70% des décès par cancer sont survenus en Afrique, Asie, Amérique centrale et latine.
Une meilleure prévention, un meilleur dépistage signifie une meilleure prise en charge et donc moins de morts.

Le cancer ou les cancers

Il existe plus d’une centaine de cancers pouvant affecter n’importe quelle partie de l’organisme.
Les plus fréquents, chez les hommes sont : le cancer du poumon, du foie, de l’estomac, le cancer colorectal et de l’œsophage.
Et chez les femmes : cancer du sein, du poumon, de l’estomac, cancer colorectal et du col de l’utérus.

chiffre cancer tunisie 2012 -oms(Chiffres 2012 – OMS)

Facteurs de risque du cancer

Un des facteurs majeurs de risque de cancer est le tabagisme, à lui seul, il représente 22% de la mortalité par cancer.
Une mauvaise alimentation, la pollution, la sédentarité sont d’autres facteurs de risques importants.
Les infections chroniques dues à des virus comme le papillomavirus humain (HPV) ou l’hépatite B (HBV) sont elles, la cause de 20% des cancers.

Prévention et dépistage des cancers

Prévention

Une grande part des cancers pourraient être évités, en évitant de fumer, en adoptant une alimentation saine (plus de variétés, plus de légumes et de fruits), en ayant une activité physique régulière et en modérant sa consommation d’alcool.
Les cancers causés par infection chronique peuvent être évité en adoptant des habitudes de vie adéquates et par la vaccination.

Dépistage

Les cancers comme le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus ou le cancer colorectal peuvent être soignés s’ils sont dépistés précocement et traités de façon adéquate.
Les campagnes de dépistage et l’information de la population sur les gestes simples d’auto-surveillance (cancer de la peau, cancer du sein …) permettent un diagnostic et un traitement précoce, rendant les traitements curatifs plus efficaces et un taux de guérison bien plus élevé.