Actualités

La Journée Mondiale du Parkinson

Publié le
La Journée Mondiale du Parkinson

 Le 11 avril 2015 est la journée internationale de la maladie de  Parkinson, une maladie associée à un trouble de production de la dopamine suite à une altération des  cellules nerveuses de la zone noire du cerveau. Elle  touche près de 1% de la population mondiale âgés de 60 ans.

Cette maladie neurodégénérative n’est pas limitée aux tremblements. D’autres signes apparaissent au cours de cette pathologie neurologique dont la rigidité des mouvements,  les troubles de la coordination gestuelle, un déséquilibre corporel,  une teinte ralentie des activités et une perte progressive de l’autonomie  suite à un manque de la dopamine.

Elle se développe d’une manière insidieuse  et discrète pendant 5 ans à 10 ans avant le déclenchement des premiers symptômes. La maladie survient suite à des antécédents héréditaires ou à une exposition à certaines conditions environnementales (une pollution,  une exposition prolongée aux produits chimiques et une intoxication aux métaux lourds).

Prés d’un cinquième des patients sont âgés de moins de 50 ans. Cette maladie neurologique accroit avec l’âge. Elle apparait généralement entre 50 et 70 ans.  A  l’âge de 65 ans,  une personne sur 100 est  atteinte de cette dégénérescence neurologique et  deux personnes sur 100 développant  cette maladie sont âgées de 70 ans et plus.  Au niveau mondial, cette maladie est diagnostiquée chez plus de 300.000 personnes chaque année.

En Tunisie, 10% des  cas de personnes atteintes de cette maladie ont une origine héréditaire. Il y a 14 gènes responsables de ce syndrome neurologique. Les traitements antiparkinsonniens permettent de freiner l’évolution de la maladie et  doivent être pris à des heures fixes sous peine d’une régression de l’état du patient.