Actualités

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose 2016

Publié le
Journée mondiale de lutte contre la tuberculose 2016

Comme tous les ans, le 24 Mars est dédié à la lutte contre la tuberculose.
Le thème central de cette année « S’unir pour mettre fin à la tuberculose ».

Des progrès insuffisants dans la lutte contre la tuberculose

Le nombre de nouveaux cas de tuberculose diminue et le taux de mortalité a reculé en moyenne de 47% depuis 1990.

Depuis 1990 des progrès ont été fait dans la lutte contre la tuberculose, mais ils restent insuffisants pour éradiquer cette maladie.

Près d’1/3 de la population mondiale est infectée par le bacille de la tuberculose, heureusement seule une petite portion tombera malade. Cette petite proportion représente tout de même 9 millions de personnes (chiffre OMS 2013).
Alors la tuberculose est une maladie évitable, qui peut être guérie.
Toujours selon les chiffres 2013 1,5 million de personnes, dont 80 000 enfants, sont décédées de la tuberculose dont 95% dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
Les outils pour prévenir et soigner cette maladie existent et pourtant la tuberculose reste une des principales maladies infectieuses mortelles.

S’unir pour mettre fin à la tuberculose

En ce 24 Mars, l’OMS appelle acteurs civils ou gouvernementaux, privés comme publics à «s’unir pour mettre fin à la tuberculose». L’objectif est l’éradication de cette maladie d’ici 2030.

Plusieurs axes à ce thème:

  • Ensemble, nous préviendrons la tuberculose en éliminant la pauvreté
  • Ensemble, nous dépisterons, traiterons et soignerons mieux la tuberculose
  • Ensemble, nous mettrons fin à la stigmatisation et à la discrimination
  • Ensemble, nous stimulerons la recherche et l’innovation

La tuberculose en Tunisie

La tuberculose touche tous les ans 17 tunisiens sur 100 (En savoir plus : Article « Tuberculose … ! Nouvelle psychose » ).
Malgré une politique de vaccination systématique par le BCG dans le cadre scolaire, les cas de tuberculose
sont toujours de 49 pour 100 000 habitants. Le nombre de nouveaux cas par an n’augmente pas mais ne baisse pas non plus. (Rapport 2014 OMS profil de la tuberculose en Tunisie).