Actualités

Journée Nationale du Don de Sang

Publié le
Journée Nationale du Don de Sang

« Pour le Sang qui sauve ! »

Le Centre national de transfusion sanguine et des banques de sang a organisé le 6 avril 2015, un point de presse à l’occasion de la Journée Nationale du Don de Sang. Le slogan de la journée était « Pour le sang qui sauve », un slogan qui appelle à la vie et à la lutte contre la mort. Donner le sang, c’est sauver des femmes au cours de l’accouchement, des patients atteints de maladies chroniques, des enfants thalassémiques,  des accidentés …

C’est un devoir citoyen et un acte généreux et noble pour aider plusieurs malades qui ont un besoin de sang parfois urgent et vital. L’organisation du prélèvement du sang humain destiné à la transfusion sanguine (loi 82-26 du 17 Mars 1982) stipule que le don du sang, la préparation des produits sanguins labiles et leur délivrance sont sous le monopole de l’Etat (Ministère de la santé et le ministère de la défense nationale). L’éthique du don de sang défend trois  valeurs universelles qui sont : le volontariat, le bénévolat et l’anonymat.

La Tunisie a opté pour l’encouragement de l’initiative personnelle pour donner son sang et répondre aux appels structurels de transfusion sanguine, d’un proche, d’un ami ou autre sans pression, sans conditions et sans ordre.

Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les besoins estimés en sang pour la  Tunisie est évalué à 210.000 unités de dons de sang par an. . Les dons et les donneurs ont évolué au cours de l’année 2014, les dons au total (sang total, plasma et plaquettes) ont été estimés à 225829 dons.

Les dons effectués sont au nombre de 224457 contre 216 mille dons seulement en 2013, soit une élévation d’un taux 3 ,5%. Les donneurs volontaires sont estimés à 56355 donneurs alors que les donneurs volontaires réguliers qui donnent leur sang plus d’une fois pendant trois années successives, sont évalués à 10146 personnes. Par ailleurs les donneurs de compensation  pour un membre de la famille sont estimés à 70%, soit 157956 personnes. En Tunisie, il existe 1985 collectes mobiles organisées par le centre national et les cinq centres régionaux (Sousse, Sfax, Gafsa, Gabès et Jendouba), et 25 banques hospitalières du sang dans les hôpitaux universitaires et régionaux. Le taux de donation est de 20 pour 1000 habitants, une proportion satisfaisante dans les pays à revenus intermédiaires. Il est à noter qu’en  France, le taux de donation est estimé à 40 pour 1000 habitants.