Actualités

Les maladies d’origine alimentaire tueuses d’enfants

Publié le
Les maladies d’origine alimentaire tueuses d’enfants

Alimentation contaminée : enfants en danger

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 420.000 personnes à travers le monde, dont 125.000 enfants de moins de 5 ans, meurent de maladies conséquentes à une alimentation contaminée par des bactéries, des virus, des parasites, des toxines ou des produits chimiques, totalisant 31 agents pathogènes.

Ce qui constitue un problème de santé publique à l’échelle internationale, l’Afrique et l’Asie du Sud Est étant les plus touchées, avec les taux de mortalité les plus élevés, soit 320.000 décès, alors que l’Europe en compte 5.000 et les Amériques 9.000.

La diarrhée étant souvent causée par la consommation de viande crue ou mal cuite, d’œufs et de produits contaminés par le norovirus, la bactérie Campylobacter, les Salmonelles non typhiques ou l’Escherichia coli entéropathogène, les maladies diarrhéiques sont responsables de 96.000 décès par an.

« En se fondant sur ce que nous savons déjà, il apparaît que ces maladies affectent toutes les populations du monde, en particulier les enfants de moins de cinq ans et les populations des régions à faible revenu », indique le Dr Kazuaki Miyagishima, directeur du département Sécurité sanitaire des aliments, zoonoses et maladies d’origine alimentaire à l’OMS. De son côté, le Dr Margaret Chan, directrice générale de l’OMS, affirme que « la connaissance des agents pathogènes à l’origine des plus graves problèmes selon les différentes régions du monde permet au grand public, aux gouvernements et au secteur agroalimentaire de prendre des mesures ciblées ».