Actualités

Santé et climat

Publié le
Santé et climat

COP 21

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le gouvernement français, qui assure la Présidence de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, ont tenu conjointement, du 7 au 8 juillet à Paris, la deuxième conférence mondiale sur la santé et le climat.
Cette conférence internationale a rassemblé de nombreux experts en santé publique et en climatologie sous le thème de «Créer des sociétés plus saines grâce à la mise en œuvre de l’Accord de Paris».
Le but de l’organisation de cette conférence a été de montrer comment la communauté de la santé publique pourra appuyer la mise en œuvre de l’accord de Paris adopté le 12 décembre 2015.
Le monde dispose désormais d’un accord global sur le climat qui aura un impact majeur sur les politiques de santé publique avec les mesures prises par les pays.

Comme l’Accord l’énonce, «le droit à la santé» occupera une place centrale dans les mesures prises.
L’ambition serait aussi de freiner les émissions de gaz à effet de serre afin de limiter le réchauffement climatique à l’échelle mondiale bien au dessous de 2°C. L’accord engage également les pays à booster leur adaptation au climat en préservant la santé humaine, luttant contre la pollution, la sécheresse et l’émission de produits toxiques et en préservant les ressources naturelles particulièrement hydriques. Cet accord engage également les pays à financer un avenir propre.