Actualités

Les troubles du sommeil et surcharge pondérale

Publié le
Les troubles du sommeil et surcharge pondérale

Troubles du sommeil et augmentation de l’appétit

Une nouvelle étude britannique publiée le 2 novembre 2016 a révélé que les troubles de sommeil et les insomnies entraînent une augmentation de l’appétit et donc une élévation des calories.
Les résultats de cette étude sont parus dans « European Journal of Clinical Nutrition ». Les travaux de cette étude ont été réalisées par des chercheurs du King’s College de Londres, montrant qu’un mauvais sommeil est à l’origine d’une surcharge pondérale.
Les expériences se sont axées sur une participation de 172 participants et 11 expérimentations sur l’état et la qualité du sommeil. Le plus important résultat mis en exergue est que le déficit de sommeil induit en moyenne une prise de 375 calories supplémentaires le jour suivant, en comparaison avec un sommeil normal.
Les participants en manque de sommeil sont attirés le jour suivant, par une alimentation plus grasse et plus protéinée.
L’explication est que cette attraction à la nourriture est en rapport avec une dérégulation endocrinienne. En effet, la réduction du nombre d’heures de sommeil provoque, la baisse de la quantité de l’hormone de la satiété et l’élévation du taux de la ghréline, protéine t liée à la stimulation de l’appétit.