Actualités

Viande rouge probablement cancérigène

Publié le
Viande rouge probablement cancérigène

Consommer de la viande rouge accroît les risques de cancer

La consommation de la viande rouge et des produits de charcuteries est classée cancérigène pour l’homme (Groupe 2A) selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le centre international de la recherche sur le cancer (CIRC).

Cette évaluation du CIRC a été publiée le 26 octobre 2015 qui s’est reposée sur une analyse de plus de 800 études. En effet, chaque 50 grammes consommés de viande rouge accroît le risque du cancer colorectal, selon les spécialistes. Par ailleurs, la consommation de la viande rouge a été classée pour sa part comme cancérigène pour l’homme sur un pilier de limitations d’indications.

La viande rouge regroupe celle du bœuf, de l’agneau, de la chèvre et du cheval. Les différents procédés de transformation comme le fumage, la congélation, le salage, et l’ajout de produits additifs aux boites de conserves augmentent le risque cancéreux.

En fait, c’est lors de la transformation de la viande rouge, que la teneur en fer et en nitrates élève les réactions oxydatives et entraîne un risque majeur de développement de pathologies cancéreuses.

A souligner également que le risque de cancer par la consommation de la viande rouge selon les dernières données épidémiologiques varient selon les populations et ce, suivant les facteurs génétiques. En outre, la teneur excessive en fer dans la viande rouge consommée pourrait y être une causalité.

D’après les estimations du projet « Fardeau mondial de la maladie », près de 34 mille décès annuellement sont dus à une alimentation riche en viande rouge et en charcuteries.