Nos Plus

Fakher aux mains d’argent

Publié le
Fakher aux mains d’argent

Fakher Trabelsi a acquis ses titres de noblesse en travaillant durant 10 ans avec MBC, le fameux groupe de chaînes télévisées saoudien, comme maquilleur et l’on peut aisément imaginer le nombre incalculable de célébrités qui lui ont confié leur visage. Se languissant de sa terre natale, il a décidé d’y poser définitivement ses valises et de s’installer confortablement dans un salon de 360 m2, sur deux niveaux, au Lac 2, Fakher Beauty, où il recevra à partir de février toutes celles qui désireront exalter leur beauté en douceur.

par Jaouida Ben Aouali

Vous vous installez donc définitivement en Tunisie, qu’est-ce qui a vraiment motivé ce choix ?

Même après toutes ces années à Dubaï, la Tunisie est toujours restée dans mon cœur. Je suis tunisien et je veux faire mon projet dans mon pays, pour la femme tunisienne.

Vous avez visité bon nombre de pays, qu’en avez-vous rapporté, comme expérience concernant votre métier ?

J’ai beaucoup appris, surtout dans le monde arabe. Je suis parti en 2002 et, à l’époque, la femme tunisienne s’intéressait beaucoup à ce qui se faisait en Europe, elle était imprégnée de culture européenne. A présent et à travers la télévision, les Tunisiennes se tournent d’avantage vers l’Orient et surtout le Liban, pays-phare de la beauté et de la mode dans le monde arabe, elles « s’orientalisent » de plus en plus. La Tunisienne, se reconnaissant ainsi dans son arabité, s’affirme en tant que telle, c’est en Arabe qu’elle se préoccupe de son esthétique et de son apparence. C’est, réconciliée avec elle-même, qu’elle prend de plus en plus soin de sa personne. C’est cela qui m’intéresse, j’ai beaucoup appris à travers mes voyages au niveau du maquillage et de la coiffure et mon expérience avec MBC m’a apporté la touche orientale avec laquelle je veux travailler en Tunisie et, pourquoi pas, la faire évoluer en l’améliorant.

Est-ce par attrait pour la beauté que vous avez choisi ce métier ou plutôt par amour des femmes ?

En fait, c’est plus un don et une passion que je cultive, depuis tout petit. Oui, effectivement, je suis attiré par la beauté, non seulement physique mais aussi morale. C’est justement cette beauté intérieure que je fais ressortir à travers mon travail et c’est, à mon sens, cela qui différencie un véritable professionnel du charlatan. Je suis un perfectionniste.

Vous avez choisi d’utiliser exclusivement des produits de maquillage à l’eau, quelle en est la raison ?

L’avantage du maquillage à l’eau, c’est que, lorsqu’il sèche il agit comme un lifting. Par contre, les autres produits, crèmes ou poudres, en se déposant sur les rides en accentuent l’effet.

Vous avez maquillé des stars, vous ont-elles fait des confidences sur leurs préoccupations sur le plan esthétique ?

En fait, elles passent toutes par la chirurgie, le botox, etc. Elles se préoccupent de paraître plus belles ou moins âgées qu’une autre. A tel point qu’elles donnent toutes l’impression de se ressembler.

De nombreux visages passent entre vos mains et appliquer le maquillage qui convient à chacun demande beaucoup de concentration et d’inspiration. Où les puisez-vous ?

Chaque visage comporte ses défauts et ses qualités. Ce sont ces qualités qui m’inspirent et je les mets en valeur, de sorte que toute femme peut se sentir belle. La forme du visage et la nature des cheveux déterminent mon choix pour la coiffure et le traitement à appliquer. Si la cliente formule une exigence particulière, qui ne lui ira pas, c’est en douceur que je tente de la convaincre que je peux lui proposer quelque chose qui lui correspondrait plus.

A propos d’inspiration, y a-t-il des visages qui vous inspirent plus que d’autres ?

Certains visages m’inspirent plus que d’autres et certaines personnes, par leur attitude, m’inspirent plus que d’autres. En fait, le mental autant que la morphologie ont un effet soit attrayant, soit rebutant sur ma personne.

Votre savoir-faire vous vaut un planning bien chargé, que faites-vous pour vous détendre ?

Du sport. Il n’y a rien de tel pour vous requinquer ! Je fais de la musculation, de l’aérobic de temps à autre et, dans la salle de sport que je fréquente, je fais de la marche sur tapis. Une demi-heure suffit à me débarrasser de toutes les tensions que je peux accumuler. Avant de partir à Dubaï, quand je travaillais chez Jacques Dessange, au moment du déjeuner, j’allais faire une heure de sport pour reprendre le travail, après le repas, détendu. Voyager et faire du shopping me font aussi beaucoup de bien !

Soigner la beauté féminine est votre spécialité, prenez-vous autant soin de vous-même ?

Pas toujours mais je fais le minimum pour avoir une apparence correcte et avenante. Je me nettoie bien le visage, au lever et au coucher. Si je fais mauvaise impression, je ne peux pas convaincre mes clientes quant à mes capacités et mon savoir-faire. Mon apparence est ma carte de visite.

Hormis votre dextérité dans l’art du maquillage, que conseilleriez-vous à vos clientes, pour avoir une peau saine et éclatante ?

Sport et alimentation sont les deux bases essentielles de la bonne santé et donc d’une belle peau. Pour la préserver il est nécessaire, bien sûr, d’appliquer des soins trois fois par jour ; il faut donc penser à avoir toujours sur soi, une trousse dans laquelle on met un gel clarifiant, un écran total, en Tunisie le soleil est assez fort, et des crèmes de soins habituelles.

Il est certain qu’une femme qui se maquille chez elle ne sait pas se mettre en valeur autant que vous savez le faire pour elle ; lors d’une séance prodiguez-vous quelques conseils au quotidien ?

Bien sûr et j’ai même l’intention de prodiguer des cours à chaque cliente, de façon à lui apprendre à se maquiller : un eye-liner ne s’applique pas de la même manière sur tous les yeux, la façon de mettre un fard à joues dépend de la forme du visage, la couleur du rouge à lèvres est liée au teint. Je pense donc réserver des séances de cinq personnes, pourquoi pas un groupe d’amies et réserver, par exemple, un après-midi où, dans une atmosphère conviviale, je leur livrerai quelques-uns de mes secrets de beauté.