Nos Plus

Après les fêtes, place à la détox !

Publié le
Après les fêtes, place à la détox !

Pour cette soirée de fin d’année, en famille ou entre amis, vous avez fini par craquer devant tous ces plats merveilleusement préparés et ces desserts divinement bons. Vous n’avez pas hésité à goûter à tout : le gras, le sucré, vous avez mélangé tous les interdits d’un seul coup. Pas question de résister devant cette dinde farcie ou cette bûche qui a l’air divinement bonne.
Le hic, c’est qu’une fois le dîner terminé et la soirée achevée, vous vous mettez à vous morfondre et vous vous trouvez avec ces problèmes de digestion et ces ballonnements gênants. Pas le temps de culpabiliser ! Passez à l’attaque et réparez le mal de suite !

par Saima Ksibi

Aidez votre organisme à bien digérer

Pendant ce festin de fête, vous avez certainement mélangé sucré, salé, sauces, fromages, …
Et tout est gras de chez gras ! Il est donc recommandé d’aider votre corps à bien digérer dans les jours qui suivent.
Le matin : prenez un thé infusion ou une tisane avec du pain grillé. Le café au lait, les viennoiseries, les céréales et le blé complet sont à éviter.
A midi : évitez les crudités, les légumes secs, les poissons gras, fumés et en conserve à l’huile, les charcuteries, les entrées grasses (quiche, tarte salée, pizza,…), la mayonnaise, l’ail, l’oignon … Préférez une salade de légumes cuits : haricots verts, blancs de poireaux, betteraves rouges, cœurs de palmiers, un potage de légumes comme entrée, suivie d’un plat à base de poissons maigres ou de viande blanche, accompagné d’une assiette de féculents (pommes de terre, pâtes, riz, semoule … )
Les poissons gras et fumés, les viandes grasses, les plats en sauce ou frits sont à éviter ainsi que les légumes indigestes comme le chou vert, les petits pois, les navets, les oignons et les légumes secs tels que les lentilles et les pois chiches par exemple.
Comme dessert, optez pour les fruits cuits sans la peau, les compotes, et buvez beaucoup d’eau, de la tisane à volonté, un thé léger ou un jus de fruits non acide (jus de pêche ou jus de poire par exemple)
Il est important de savoir que les graisses cuites, les fritures, la mayonnaise, les épices, les condiments (moutarde, vinaigres forts, cornichons, câpres, ail, oignons, échalotes), les mets trop salés sont à éviter pendant cette cure. Optez pour des cuissons sans matière grasse (au four ou à la vapeur).
Evitez de manger le soir, un yaourt ou un fruit avec beaucoup d’eau, feront l’affaire.
Pensez aux ferments lactiques: il est connu que les ferments lactiques favorisent la digestion en facilitant l’équilibre de la flore intestinale et en éliminant le ballonnement. Donc le yaourt, riche en ferments lactiques, est conseillé à chaque repas.

Toute une hygiène de vie pour la digestion

Le confort digestif nécessite une bonne hygiène de vie.
-Prendre ses repas à heures régulières, assis et dans le calme si possible pendant au moins 20 minutes.
-Prendre le temps de mâcher avant d’avaler.
-Eviter de porter des vêtements serrés qui compriment le ventre.
-Limiter la prise d’anti-inflammatoires et d’aspirine.
En adoptant cette hygiène de vie, vous oublierez les problèmes d’indigestion une fois pour toutes.

Mais surtout, pensez à bouger

Le fait de passer toute la période qui suit à surveiller son alimentation n’est pas suffisant. Il faut aussi penser à bouger, à pratiquer une activité physique afin de se débarrasser des calories et pour que le corps retrouve son équilibre. Un peu de marche fera l’affaire pour s’aérer et faciliter la digestion. Après 20 minutes de marche et de bonne respiration, on commence à se sentir mieux et ce, parce que l’oxygène est un bon détoxifiant.