Nos Plus

Gordon Gray à Nabeul «Nous partageons avec la Tunisie cet engagement fort pour les droits des handicapés»

Publié le
Gordon Gray à Nabeul «Nous partageons avec la Tunisie  cet engagement fort pour les droits des handicapés»

Permettre la réinsertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap par le biais d’une formation qualifiante et d’un accompagnement adapté, telle est la mission du centre de formation professionnelle pour les jeunes handicapés de Nabeul qui a fait l’objet de la visite de son excellence, l’ambassadeur américain Gordon Gray le mardi 18 octobre.

par Kamel Bouaouina

A son arrivée, l’ambassadeur américain Gordon Gray a été accueilli par Imed Touibi, gouverneur de Nabeul et l’ensemble du personnel et des membres de l’Association des parents et amis des handicapés tunisiens (APAHT). L’attention de M. Gray a été attirée sur les ateliers de formation bien équipés, principalement : la poterie, la couture, l’art plastique et l’informatique.
Durant cette visite mémorable, le président de l’APAHT, Noureddine Slimane, accompagné de Massoued Tabib et Mouna Miled, n’a pas ménagé ses efforts pour fournir à l’illustre hôte d’amples explications sur la création et la finalité de chaque atelier ainsi que les modules préparés dans les cours de formation des handicapés. Ces ateliers définissent une manière de procéder particulière pratiquée par l’association dans le cadre d’actions concrètes : celles de changer les conditions des personnes handicapées mais aussi des situations personnelles afin de modifier le regard des autres sur ces personnes, favorisant ainsi leur insertion et leur rôle social. L’ambassadeur américain, par sa courtoisie, sa modestie et sa bienveillance, s’est largement entretenu avec les personnes handicapées. Il s’est félicité des bonnes conditions d’éducation et d’animation dans ce centre qui abrite 30 jeunes encadrés par 10 éducateurs. Un total de 380 000 Dollars a été octroyé par les Etats-Unis d’Amérique pour la réalisation de ce centre à caractère humanitaire. La finalité de l’action de formation, comme nous le précise Mouna Miled membre de l’APAHT est «la réinsertion professionnelle et sociale des personnes qui, atteintes par la maladie ou souffrant de séquelles d’un accident, doivent acquérir une nouvelle qualification dans une nouvelle profession compatible avec leur handicap». L’objectif de la formation dans le centre vise à leur faire développer des compétences professionnelles liées à l’activité visée. Les éducateurs proposent des activités diversifiées en y intégrant, chaque fois que cela est possible, une dimension sociale.
A l’issue de la visite, l’ambassadeur américain a promis aux membres de l’APAHT de leur venir en aide chaque fois que l’occasion se présentera, afin que la personne handicapée puisse recouvrer ses droits et son entière citoyenneté au même titre que la personne valide.«Notre Président Barack Obama ne cesse d’accorder un grand intérêt aux personnes handicapées, a-t-il déclaré, octobre est le mois de sensibilisation aux personnes handicapées aux Etats-Unis. Nous partageons avec la Tunisie cet engagement fort pour les droits des handicapés et nous exprimons notre admiration pour le travail des organisations de la société civile tunisienne qui promeuvent les droits des citoyens tunisiens ayant des besoins spécifiques». ■