Nos Plus

Hana Abdessalem, Mon geste santé : de L’EaU

Publié le
Hana Abdessalem, Mon geste santé : de L’EaU

La Tunisienne Hana Abdessalem vient d’être proclamée nouvelle égérie de la maison Lancôme, marque française mondialement connue pour ses fragrances et cosmétiques. Castée par Vogue Paris en mars 2011 pour un sujet beauté. Depuis, la belle a été de plus en plus remarquée sur les podiums, de Givenchy à Jean-Paul Gautier. Cette androgyne au regard ensorceleur, originaire de Nabeul, a fait chavirer les plus grands créateurs.

par Kamel Bouaouina

Souriante, courageuse, à la beauté singulière et envoûtante, Hana se distingue par sa silhouette fine et élancée et son visage proche de la perfection. C’est ce cocktail parfait qui a séduit la maison Lancôme. Elle a tenu à se confier en exclusivité à notre revue.

Quand as tu commencé le mannequinat ?

Lors de ma participation à l’émission Mission Fashion.

Quel a été ton premier défilé ?

Mon premier défilé à l’échelle internationale était pour Vivienne Westwood lors de la Fashion Week à Paris

Meilleur souvenir ? Stress des grandes premières ?

Je n’avais pas tellement le stress. C’était plutôt le sentiment énergétique d’être sur le podium qui était le plus fort.

Tu es issue d’une grande famille tunisienne. Est-ce que cela a influencé ton univers artistique ? Si oui, en quoi ?

Oui, Mon frère aîné Walid Ben Abdesslem est dans les arts. Il est metteur en scène et acteur. Il m’a toujours encouragée et motivée pour poursuivre ma carrière de mannequin.

Te compare-t- on souvent à un autre top model ? Si oui, lequel ?

On m’a comparée un peu avec Nadège et récemment avec Isabella Rossellini

Dans quelle ville préfères-tu travailler ?

Paris !

Quelles sensations as-tu une fois sur le podium vêtue de Givenchy, Jean-Paul Gaultier, Giambattista Valli et Chanel ?

C’est une sensation unique. Une fois sur le podium, tous les regards sont braqués vers vous et vous avez une responsabilité de porter la création avec élégance et confort.

Que préfères tu dans ce métier?

Castings, voyages, shootings, podiums… (rire) Tout!

Pour qui aimes-tu défiler ?

J’ai eu la chance de défiler pour tous les créateurs à ce jour mais j’aimerais recommencer à chaque saison les Fashion Weeks.

Etant tunisienne, as-tu une préférence pour le style «chic version parisienne» en Lanvin ou Yves Saint-Laurent ou plutôt «bimbo à la milanaise» façon D&G, Armani, Dsquared ou bien tunisien?

Je préfère à la Milanaise mais je pense que j’ai mon propre style : un mélange de simplicité avec une touche rock.

Comment fais-tu pour préserver ta beauté ?Quels sont tes gestes santé au quotidien ?

Boire beaucoup d’eau, toujours hydrater ma peau et une bonne alimentation, équilibrée sans excès.

Côté exercice est-ce que tu bouges beaucoup ?

Oui, je marche beaucoup et, quand je trouve le temps, je vais à la salle de sport.

Est-ce que tu surveilles ta ligne ?

Pas vraiment…

Quel est ton secret, minceur ?

Je n’ai pas de secret. Une alimentation variée et équilibrée. Je ne consomme pas de sucreries, rien que des fruits !

Que conseillerais-tu à un homme en matière de beauté ?

Il faudrait plutôt demander ça à mon frère !

Le président de Lancôme, Youcef Nabi, avoue que tu lui fais «incroyablement penser à Isabella Rossellini », est-ce ton avis ?

La plupart du temps on ne se voit pas comme les autres nous perçoivent.
Mais moi, quand je me vois, ça me fait penser à Hana !

Ton parfum préféré ?

Pour le moment c’est Trésor de Lancôme mais j’aime aussi l’extrait de jasmin.

Quel sentiment as-tu ressenti lorsque tu as été choisie pour la nouvelle égérie de la maison Lancôme?

Je suis très honorée d’avoir ce rôle prestigieux.

Ton astuce pour te détendre ?

Le yoga, les massages, la lecture et le dessin.

La recette que tu réussis le mieux?

Le couscous.

Ta robe idéale ?

La plus simple…

Côté cœur, pas de projet dans l’air?

Je vous tiendrai au courant !

Finalement, ton rêve ?

Je le vis !