Nos Plus

Malek Jaziri « Le repos est primordial »

Publié le
Malek Jaziri  « Le repos est primordial »

Né le 20 janvier 1984 à Bizerte, Malek Jaziri est l’un des joueurs de tennis tunisien le plus prometteur. Malgré une blessure qui lui a valu plus d’un an de convalescence, le tennisman a su faire un retour fulgurant.

Depuis 2010, Melek ne fait que gravir des échelons. En 2011, Malek Jaziri devient le premier Tunisien à jouer l’US Open. Après avoir passé les tours de qualification, il remporte son match de premier tour face au Néerlandais Thiemo de Bakker Lors du deuxième tour, il s’incline cependant contre l’Américain Mardy Fish.

Comment expliquez-vous votre ascension entre 2010 et 2012 ? 

J’ai eu une vilaine blessure, qui m’a obligé à arrêter de jouer pendant quelques temps. Je suis ensuite parti m’entraîner en Espagne pendant deux ans. Depuis deux ans que je suis de retour sur les courts, j’ai beaucoup travaillé. J’ai aussi acquis beaucoup de maturité et de confiance en moi. J’espère vraiment avancer de plus en plus dans le classement et peut-être même être dans le top 50.

Comment faites-vous pour préserver votre forme ?

L’important est de se ménager, de savoir doser ses efforts et surtout d’éviter de se blesser. Le repos est primordial. C’est d’ailleurs dans ces moments là que je me ressource auprès de ma famille et de mes amis. En effet, la dimension psychologique a une part importante dans le jeu d’un tennisman. Il doit toujours garder son calme, avoir les pieds sur terre et être honnête avec lui-même. Dans mon cas, je sais que je dois travailler davantage pour atteindre mon objectif.

Comment entretenez-vous votre santé en dehors des matchs ?

Actuellement, je suis un régime car je dois perdre quelques kilos. Sinon, une alimentation équilibrée et de bonnes nuits de sommeil sont très importants pour garder la forme. L’entretien physique constitue un tout.

Parlez-nous un peu plus de votre régime.

Je prends un bon petit déjeuner bien garni. En ce moment, comme je dois perdre du poids j’ai beaucoup diminué mes rations de pâtes. Pour le déjeuner, je prends généralement un peu de pâtes, de la viande ou du poisson et beaucoup de salades. J’essaie aussi de ne pas trop manger au dîner, en me contentant de salades et de fruits.

Mangez-vous quelques choses en particulier avant ou après un match, compte tenu du risque de déshydratation ?

Avant un match, si je joue l’après midi, je prends une bonne assiette de pâte au déjeuner, sans oublier bien sûr un bon petit déjeuner. Mais je peux aussi prendre une banane vite fait, pour avoir de l’énergie juste avant le début du match.

Comment récupérez-vous après un match ?

Je fais généralement du vélo et beaucoup de stretching. Des séances de massage permettent, également de détendre les muscles si besoin est.

Y a-t-il un profil physique particulier pour être un tennisman?

Je pense plutôt qu’il faut être solide mentalement. Il faut savoir accepter la défaite, garder la tête froide et avoir beaucoup de patience. Dans mon cas, ma blessure m’a empêché de jouer pendant plus d’un an. J’ai donc du être patient et attendre d’être totalement guéri avant de reprendre les entraînements. Ma famille m’a beaucoup soutenu durant cette épreuve et ils n’ont pas douté de moi.

 Avez-vous une astuce pour vous préparer mentalement avant d’entrer sur le court ? 

La préparation mentale, c’est un métier. Personnellement, je n’ai pas de préparateur mental mais j’ai un « truc » pour booster mon moral : avant le début de la partie, je fais des services. En effet, il s’agit là de mon point fort.  Cela me redonne confiance en moi et me permet de garder en tête quels sont mes atouts.