Nos Plus

« Je suis friande des produits de beauté dernier cri »

Publié le
« Je suis friande  des produits de beauté dernier cri »

Vive, énergique, curieuse, Amira est du genre touche-à-tout. Première youtubeuse tunisienne, elle est devenue une référence pour des milliers de femmes à la recherche de la beauté éternelle. À cœur ouvert et avec une grande passion, elle se confie à nous.

par Chiraz Bouzaeien

Racontez-nous votre parcours.

 

Je suis née aux USA et j’ai étudié en Tunisie. J’ai obtenu deux maîtrises: la première de l’IHEC et la seconde de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Sousse. Avec l’anglais comme langue maternelle et un diplôme professionnel de Cambridge University, j’ai pu enseigner à Amideast pendant 10 ans, avant de me consacrer au blogging et à la création de contenu sur le web, à temps plein.

 

D’où vous est venue cette vocation, cette idée de faire la maquilleuse ?

 

Je ne suis pas maquilleuse, en fait. Je suis passionnée par le monde de la beauté et de la mode  et je partage cette passion avec d’autres femmes sur les réseaux sociaux. J’ai découvert le monde des blogs et des chaînes You Tube dédiés à la beauté, suite à la levée de la censure sur You Tube, après la Révolution. Des centaines d’amatrices et de professionnelles du monde entier échangent leurs astuces et leurs coups de cœur en matière de mode et de maquillage avec des millions de femmes grâce à internet. Je voulais faire partie de ce monde mais en m’adressant à la femme tunisienne en particulier. C’était aussi un moyen pour moi de combattre la morosité et le stress post-révolution. Partout, on ne parlait que « politique » et je souhaitais créer un espace d’échange divertissant, coloré et joyeux pour toutes les femmes qui souhaitaient s’évader, le temps d’une vidéo ou d’un article. Avec un peu de recul, je pense que j’ai aussi créé ma première vidéo en « tounsi » et mon blog : www.makeupbyamira.com, en réponse aux pressions des extrémistes et fondamentalistes qui souhaitent imposer un mode de vie et une image de la femme qui ne me correspondaient pas.

 

Quand vous rentrez d’une journée de tournage d’un film ou autre, dans quel état êtes- vous ?

 

Je tourne mes vidéos chez moi. J’ai créé un espace de tournage avec de l’éclairage et un équipement semi-professionnel. C’est une ambiance très décontractée  car je me filme moi-même  et si mes enfants sont à la maison, je peux faire une pause  et les voir à tout moment. Quand je termine l’enregistrement, je commence déjà à penser au montage et à la diffusion, car je fais tout moi-même.

 

Avec un métier comme le vôtre, qui nécessite de longues heures parfois des semaines, quel est votre secret pour être en forme ?

 

J’essaye de manger équilibré et de faire du sport.

 

Êtes-vous accro au travail ? Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

 

Oui ! J’adore échanger avec mes lectrices et mes abonnées. Lire leurs messages et leurs commentaires sur mes publications est un vrai régal et j’y réponds avec beaucoup d’enthousiasme. Suivre l’évolution de mon audience et voir que des femmes rejoignent mon univers par dizaines de milliers est aussi très gratifiant car cela me rassure dans ma démarche et m’encourage à aller de l’avant.

 

Comment faites-vous pour concilier vie familiale et vie professionnelle ?

 

Je suis parfois très absorbée par mon travail, je ne vois pas le temps passer. Comme je travaille chez moi, c’est souvent difficile de fixer une heure d’arrêt. Mais  j’essaye de m’organiser.

 

Parlons d’amour, que pensez-vous de cette phrase « il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour » ?

 

C’est vrai que l’amour nécessite des preuves pour durer.

 

Des conseils beauté pour les femmes pour la soirée de la Saint Valentin ?

 

Utilisez une base pour vos fards, pour les faire tenir et mettez des cotons-tiges dans votre trousse de maquillage pour faire des petites retouches, si nécessaire. Évitez les couleurs foncées sur les lèvres si vous allez manger, les couleurs claires sont plus faciles à retoucher.

 

Quelle culture vous inspire le plus ?

 

Je suis inspirée par différents aspects de différentes cultures. La mode à la française ou à l’italienne, la peinture catalane, la gastronomie chinoise, la culture du travail à l’américaine, la musique anglaise, et surtout les traditions et les coutumes tunisiennes.

 

Avez-vous des recettes de grands-mères que vous pourriez conseiller à nos lecteurs ?

 

Je suis plutôt friande de nouveautés et de produits dernier cri. Mais, j’aime beaucoup les masques faits maison à base d’argile et le gommage des lèvres à l’huile d’olive et au sucre. Miam !

 

Quel est votre péché mignon ?

 

Ghraibet el Homs !

 

Votre objet fétiche?

 

Mon ordinateur !

 

Êtes-vous optimiste ?

 

Ça dépend des jours.

 

Avez-vous encore des rêves à réaliser ?

 

Bien sûr ! On ne peut pas vivre sans rêves.

 

Quand vous avez du temps libre, vous l’occupez comment ?

 

Je passe du temps avec mes enfants et mon mari.

 

Le mot de la fin… qu’est-ce qui vous rend heureuse ?

 

Ma famille et mon travail.