Nos Plus

Vrai / faux du chocolat

Publié le
Vrai / faux du chocolat

Idolâtré par certains et décrié par d’autres, le chocolat nous en fait voir de toutes les couleurs. On lui prête certaines vertus mais qu’en est-il vraiment. Entretien avec notre spécialiste Maya Ariane – Diététicienne – Nutritionniste.

par Ema Farès

Le chocolat provient du cacao, graine extraite de la fève contenue dans le fruit d’un arbre tropical appelé le cacaoyer, cacaotier ou encore Theobroma cacao, le nom savant du cacao étant théobroma ou « nourriture des dieux ».
Le mot chocolat vient de « tchocoatl », une boisson épicée composée de cacao et de piments, consommée et appréciée par les Aztèques qui, à l’époque, payaient leurs impôts avec les fèves de cacaotier. Le chocolat noir offre plus de bienfaits santé que le chocolat au lait ou le chocolat blanc. C’est pour cela que dans cet article, je ne vais parler que du chocolat noir qui, rappelons-le, contient entre 35 % et 100 % de cacao solide, le reste étant essentiellement du beurre de cacao. Par conséquent, plus le chocolat est riche en cacao solide, plus il est sain.

La consommation de chocolat fait prendre du poids

Vrai… et faux !

Le chocolat est un concentré de calories dans la mesure où il est riche en sucres (glucides) et en graisses (principalement saturées).
Le chocolat apporte en moyenne 550 calories pour 100 grammes, soit de 40 à 55 kilocalories dans le petit carré de chocolat avec lequel vous avez l’habitude d’accompagner avec le café.
Un chocolat noir à 70 % de cacao apporte en moyenne 40g de graisses, 34g de glucides et 9,5g de protéines pour 100 g.
Tout dépend de la quantité consommée, 20 g/ jour étant tout à fait raisonnable, ce qui correspond à deux carrés de chocolat noir standards et fournit en moyenne 100 calories.
Par ailleurs, il n’est pas question de s’en priver totalement car le chocolat est un aliment «plaisir » aux multiples vertus, parmi lesquelles sa richesse en flavonoïdes, de puissantes molécules antioxydantes qui permettent de lutter contre les radicaux libres accélérateurs du vieillissement.
Le chocolat est également très riche en vitamines B et E.

Se passer de ce plaisir par peur de grossir génère une frustration et, probablement par la suite, des troubles alimentaires. Contrairement aux idées reçues, qui dit « plaisir » ne dit pas forcément « grossir ».
L’essentiel est de modérer sa consommation de chocolat.

Le chocolat est un antistress et un antidépresseur naturel

C’est vrai !

Beaucoup de personnes (surtout des femmes) ont tendance à se jeter sur le chocolat dans les moments de stress. Il y a bien une raison à cela !
Le chocolat améliorerait l’humeur, aiderait à lutter contre le stress, la fatigue et l’anxiété et contribuerait à une sensation de bien-être et d’apaisement. Ces bienfaits sont dus à sa richesse en minéraux, en magnésium dont les effets sont relaxants, en potassium, en phosphore et en fer.
De plus, il contient des substances dites « d’éveil » comme la caféine, qui a des effets tonifiants, la théobromine, qui est un alcaloïde stimulant pour le système nerveux, il renferme également du tryptophane, ce précurseur de la sérotonine, le neurotransmetteur de l’antistress (régulateur de l’humeur).
Le chocolat fait donc partie de « l’alimentation plaisir ». Cette sensation de plaisir entraîne la sécrétion d’endorphines par l’organisme, donnant ainsi un sentiment de bonheur et renforçant la sensation de bien- être. Le chocolat est donc un aliment antistress et un antidépresseur naturel.

Le chocolat peut causer des maux de tête

Oui, c’est vrai.

Il peut être néfaste pour les personnes sensibles à la caféine.
C’est un alcaloïde de la famille des méthylxanthines qui agit comme stimulant psychotrope et comme léger diurétique. Les sujets qui consomment beaucoup de caféine ont tendance à avoir des maux de tête.
Donc, pour les migraineux, ce n’est pas un aliment à privilégier ! Par ailleurs, le chocolat contient de la tyramine, un dérivé de la phényléthylamine capable de déclencher des maux de tête.

Le chocolat peut être source de constipation

Eh bien c’est faux ! Au contraire !

En effet, le cacao contient des fibres qui stimulent et favorisent le transit intestinal.
Ainsi, plus la teneur du chocolat en cacao est élevée, plus il contient de fibres. A titre d’exemple, 100g de chocolat noir à 70% de cacao contiennent environ 15 g de fibres, soit plus que dans certains légumes comme la courgette ou le concombre.
De plus, on trouve aussi dans le chocolat les polyphénols qui permettent de protéger la muqueuse intestinale, un des remparts de notre système immunitaire.

Toutefois, ce n’est pas une raison pour en abuser car le chocolat contient beaucoup de graisses !

Le chocolat favorise le sommeil

C’est faux puisqu’il est riche en caféine !

Le chocolat va vous donner un regain d’énergie, vous maintenir en éveil et, par conséquent, vous empêcher de dormir, la caféine permettant d’accroître la vigilance et d’augmenter la résistance à la fatigue.
De plus, le chocolat contient de la tyrosine, un acide aminé à effet stimulant.
Il vaut donc mieux éviter d’en manger (ou de consommer un aliment qui en contient) le soir avant de dormir !

Le chocolat noir est amer

C’est vrai.

En fait, plus le chocolat est riche en cacao, plus il sera amer et sera donc plus intéressant sur le plan nutritionnel, du fait des bienfaits du cacao pour la santé.

Le chocolat au lait est plus sucré que le chocolat noir

C’est vrai !

Le chocolat au lait est plus sucré que le chocolat noir.
C’est pour cela qu’il est plus indiqué de consommer du chocolat noir sans abus (moins d’appétence pour le sucré). Le chocolat noir ayant un goût amer, et la majorité des personnes cherchant surtout le côté sucré, il sera beaucoup plus aisé de contrôler la quantité de chocolat consommée. Ce qui n’est pas plus mal pour les personnes souhaitant garder la ligne.
En outre, le chocolat au lait est principalement composé de pâtes de cacao, de poudre de lait et de sucre. Bien qu’étant moins gras que le chocolat noir, il est toutefois plus sucré. Une tablette de chocolat au lait « classique » apporte en moyenne 55g de glucides et environ 32g de lipides (graisses) pour 100g.

Le chocolat est un aliment aphrodisiaque

C’est faux ! N’en déplaise à certains !

Certes, dans le chocolat, on trouve de la phényléthylamine (PEA), l’hormone du plaisir, qui est naturellement présente dans notre cerveau.
La phényléthylamine (PEA) stimule la production de dopamine, l’hormone responsable de la sensation de plaisir. Il est vrai qu’autrefois les Aztèques utilisaient le chocolat comme un aphrodisiaque mais de là à dire que c’est un aliment aphrodisiaque… je dirais que ce sont des propos de gourmands !
Aucune preuve scientifique ne permet de l’affirmer.

Quelle est la place du chocolat dans un « programme minceur » ?

Le chocolat a tout à fait sa place dans un programme minceur. Tout est une question de quantités appropriées.
Et qui dit « régime minceur » ne dit pas forcément privation car l’amalgame est souvent fait entre santé et minceur. On peut tout à fait maigrir et perdre du poids en mangeant de façon saine et équilibrée, tout en se faisant plaisir, et ce doit être ainsi si vous voulez garder la ligne !
Donc, dans le cadre d’un « programme minceur », le chocolat a tout à fait sa place dans la diète. Il s’agit de prendre un ou deux carrés par jour et non pas toute la tablette !
Il faut savoir que de récentes études ont montré que le chocolat noir est bénéfique pour notre mémoire, notre cœur, surtout nos artères car il prévient l’athérosclérose, et sur notre santé vasculaire avec un effet protecteur des vaisseaux sanguins cérébraux, limitant ainsi les risques d’AVC (accident vasculaire cérébral).

Quels conseils prodigueriez-vous aux lecteurs pour la consommation du chocolat ?

Le chocolat doit rester un « aliment plaisir », sachant qu’il contient de multiples bienfaits pour la santé.
Pour les mordus de chocolat, un à deux carrés de chocolat noir par jour suffisent amplement, sans risque de prise de poids, évidement dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’une bonne hygiène de vie, avec la pratique d’une activité physique régulière. Vous allez vous faire plaisir sans culpabiliser !
Donc, « oui » au chocolat mais à condition d’en consommer avec modération.
Privilégiez le chocolat noir qui contient beaucoup plus de bienfaits que le chocolat au lait ou blanc.
Un autre plaisir à savourer : le cacao chaud fait maison, tout à fait délicieux et sain ! Mais attention, ne soyez pas dupés par les préparations de chocolat chaud du commerce qui regorgent de sucre et contiennent très peu de cacao.
Vous pouvez préparer votre propre chocolat chaud avec de l’eau, du cacao sans sucre et un peu de miel, excellent pour la santé !
En revanche, évitez les barres chocolatées et de céréales chocolatées qui n’ont aucun intérêt nutritionnel : en effet, celles-ci sont bourrées de sucres, graisses saturées, sirop de glucose et autres produits chimiques…bref, l’idéal pour vous faire grossir !
Alors, je vous conseille de bien lire les étiquettes des produits alimentaires avant de faire vos achats.