Si Senior

5 astuces anti ronflement

Publié le
5 astuces anti ronflement

Avouons qu’ils nous font plutôt rire. Et pourtant sous leurs airs inoffensifs et parfois franchement exaspérants, les ronflements sont loin d’être bénins. Non traités, sachez qu’ils peuvent entraîner l’asphyxie et dans certains cas, causer des dommages irréversibles.

par Zeineb Guizani

Pourquoi ronflons-nous ?

Au cours de la respiration, l’air passe par le nez et la bouche, s’achemine derrière la base de la langue pour rejoindre le larynx, puis la pomme d’Adam qui contient les cordes vocales. Mous, ces assemblages s’accolent et compriment l’entrée de l’air, conséquence : les tissus vibrent et vous ronflez. Il faut savoir que certaines personnes sont naturellement prédisposées à ronfler, par exemple si leur nez a été fracturé, que leur cou est assez court ou bien que leur mâchoire inférieure est peu développée. Chez les enfants, c’est souvent le cas de grosses amygdales ou une obstruction nasale (rhinite obstructive infectieuse ou d’origine allergique). Toutefois, chez certains patients, ce sont les habitudes quotidiennes ou l’hygiène de vie qui en sont la cause. Ainsi, une surcharge pondérale a pour conséquence d’accroître le volume de graisse présente à la base de la langue et donc de réduire l’accès de l’air et favoriser ainsi le ronflement.

Quelques reflexes à adopter tout simple

Eliminez toute trace de poussière

Tout d’abord, en cas d’allergie, commencez par éliminer tout ce qui est allergène et qui peut vous causer des congestions nasales dans la pièce où vous avez l’habitude de vous coucher. Exit la poussière, les moisissures, les animaux de compagnie. Pensez à changer fréquemment vos draps et vos taies d’oreiller mais également à passer souvent l’aspirateur partout, même sur vos rideaux.

Mincissez !

Le poids a une grande influence sur la bonne oxygénation. Si vous consultez un médecin spécialiste, c’est en effet votre indice de masse corporelle qu’il vérifiera en premier lieu et s’il s’avère que vous avez une surcharge pondérale, il vous préconisera certainement un régime. Le volume de graisse qui s’accumule à la base de langue en fonction de l’augmentation du poids empêche le passage de l’air.

Le soir, évitez l’alcool, le tabac et les somnifères

A cause de leur effet sédatif, l’alcool et les somnifères détendent les tissus mous de la gorge causant ainsi les ronflements. La fumée du tabac quant à elle, irrite les muqueuses de la gorge qui finit par se gonfler et réduire les voies respiratoires.

Surélevez la tête

C’est une petite ruse pratique qui consiste à soulever la tête de votre lit en plaçant quelques planches sous les deux pieds du lit. Prenez soin à ce que les deux morceaux soient de même dimension pour ne pas déséquilibrer le matelas sur lequel vous dormirez.

Et s’il le faut…

Douloureuse mais efficace, une intervention chirurgicale est la solution la plus souvent utilisée. Elle peut s’avérer nécessaire pour dégager le pharynx en éliminant les amygdales mais aussi en réduisant la luette et une partie du voile du palais.

L’avis du spécialiste Mohamed Turki, pneumologue

« Attention, un train peut en cacher un autre…

Chez certains patients ronfleurs, le plus souvent obèses, on peut être en présence d’un syndrome d’apnées du sommeil : présence d’arrêts respiratoires répétés et de courtes durées, pendant le sommeil. Ce syndrome peut être à l’origine de somnolence diurne, de maux de tête le matin … et surtout d’hypertension artérielle et de complications cardiovasculaires. En cas de suspicion d’apnées du sommeil, une consultation de son médecin traitant est nécessaire (bilan, enregistrement du sommeil …). »