Si Senior

Astuces pour se sortir du blues hivernal

Publié le
Astuces pour se sortir du blues hivernal

L’hiver n’en finit pas et votre moral en prend un coup ! C’est ce qu’on appelle le blues hivernal. Voici quelques conseils pour s’en sortir

-Prenez le soleil :

même en temps de froid, essayez de mettre le nez dehors pendant les heures les plus ensoleillées de la journée. La lumière du soleil met de bonne humeur et rend les êtres plus expansifs car elle bloque la synthèse d’une hormone, la mélatonine.

-Laissez entrer la lumière :

la lumière artificielle ne remplacera jamais celle du jour. N’encombrez pas vos fenêtres d’objets ou de meubles et laissez vos rideaux ouverts autant que possible.

-Gagnez de la lumière avec la déco :

des murs peints de couleur pâle et des miroirs installés judicieusement permettent d’obtenir un décor beaucoup plus lumineux sans avoir à faire percer de nouvelles fenêtres !

-N’oubliez pas le sport :

l’activité sportive a un effet antidépresseur, c’est bien connu. En la pratiquant à l’extérieur, vous obtiendrez en prime une dose de soleil bienfaitrice.

-Du soleil dans l’assiette :

une mauvaise alimentation ferait grimper les risques de dépression alors que la consommation de fruits, de légumes et de poisson aurait un effet protecteur.

-L’herbe magique :

des recherches ont démontré que la consommation de millepertuis serait efficace dans le traitement de dépressions légères. Cette plante aurait des effets comparables à certains antidépresseurs. Il faut d’ailleurs éviter de consommer les deux simultanément. Pensez à bien lire les étiquettes et à demander conseil à votre pharmacien.

-L’aide d’un professionnel :

parfois, l’aide d’un professionnel est nécessaire et il ne faut pas hésiter à la demander. La psychothérapie peut être d’un grand secours pour traverser cette période difficile.

L’avis du spécialiste Dr Sondos Baccar gériatre à l’hôpital  Mahmoud El Matri, membre  de l’association Alzheimer

Le blues hivernal est un trouble saisonnier, du fait qu’il survient entre l’automne et l’hiver. Chez nous en Tunisie, il s’agit de la période entre novembre et mars qui est concernée, puisque les journées sont plus courtes  et, de fait, le nombre d’heures en obscurité est plus long. Le blues hivernal est  très fréquent chez la personne âgée et particulièrement chez la femme. Avec l’avancée en âge, il y a trois grands changements qui s’opèrent naturellement dans le cycle du sommeil chez le senior. Le nombre d’heures de sommeil diminuent et l’endormissement se fait plus tôt. Il en est de même pour le réveil. Ce qui se passe avec le blues hivernal, c’est qu’avec la diminution de la lumière, il y a perturbation de la sécrétion de la mélatonine –hormone responsable de la régulation du sommeil- et de la sérotonine, hormone du réveil et du bien-être. Ainsi, le cycle du sommeil de la personne âgée s’en trouve encore plus perturbé.

Le senior a moins d’énergie et devient asthénique, il manque d’initiative et de motivation, il est fatigué à longueur de temps et a des sautes d’humeur.

Ce qu’il faut faire lorsque l’on remarque qu’une personne âgée semble atteinte de blues, c’est avant tout ne pas la laisser seule, essayer de la distraire, cela peut agir indirectement sur l’humeur. Il faut aussi tenter de la faire sortir pendant la journée dès qu’il y a du soleil, au moins une demi-heure.

Enfin, penser à allumer les lumières à l’intérieur de la maison autant que possible.