Si Senior

Le personnel paramédical parie sur la vieillesse

Publié le
Le personnel paramédical  parie sur la vieillesse
par Nadia Arfaoui

Dans le cadre de la 4ème journée paramédicale de l’hôpital Habib Thameur présidée par Dr Souad Haouachi et Pr Ag Youssef Gharbi et Dr Ouahida Cherif comme invitée d’honneur, le personnel de la santé, infirmiers, techniciens et médecins se sont réunis pour débattre du thème « le sujet âgé et le personnel de santé ». La journée a été rythmée par deux parties dont la première a été consacrée aux difficultés et aux spécificités de la prise en charge des patients âgés, du diagnostic à la thérapie dans les différents services. Au-delà des rides visibles à même le visage, le temps marque le corps qui devient de plus en plus vulnérable, nos capacités fonctionnelles et nos facultés d’adaptation se réduisent et le risque de pathologies s’accroît. Les médecins présents ont mis l’accent sur les particularités des urgences gériatriques, des difficultés rencontrées lors de l’anesthésie et certaines maladies liées à l’âge notamment, les maladies cardiovasculaires (dont les plus fréquentes sont l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et la fibrillation auriculaire), les maladies cutanées et psychiatriques comme, la dépression, la confusion mentale et la démence. Dr Rym Rafrafi Ben Ameur a souligné l’importance de l’écoute des plaintes des patients âgés, qui sont généralement mises sur le compte de la vieillesse. Le diagnostic semble poser également poser de grandes difficultés pour les médecins et le personnel soignant et ce, à cause de plusieurs facteurs comme, la polymédication et l’hypochondrie de certains sujets. Sur le plan thérapeutique, l’objectif est la rémission totale et l’autonomie complète de ces personnes âgées. « On opte alors pour des moyens non médicamenteux ou les moins médicamenteux possibles, on privilégie l’hôpital du jour ou l’hospitalisation à domicile et on reste vigilants à toute forme de maltraitance de la part de l’entourage ou du personnel soignant lui-même », c’est ce que tout le monde s’accorde à dire. L’après-midi, tous les participants ont repris le banc de l’école pour participer aux ateliers dont les thèmes proposés varient du dossier médical informatisé, à la responsabilité légale du personnel paramédical en passant par l’organisation et le fonctionnement du bloc opératoire.

01-Mai-11