Vivre à Deux

10 conseils pour atteindre l’orgasme

Publié le
10 conseils pour atteindre l’orgasme

Autrefois, on voyageait en amour gentiment sur la carte du Tendre, et on s’en contentait. Aujourd’hui, les femmes sont devenues plus exigeantes et réclament des résultats sous peine de renvoi ferme et définitif du partenaire défectueux. Mais de quoi parlons-nous ? Mais de l’orgasme bien sûr !

par Florence Pescher

Cet Eldorado que nous nous devons d’atteindre à chaque séance de galipettes, sous peine d’être classées au rang des coincées. Exit le « devoir conjugal » ou le gentil prince charmant qui nous comblait avec son tendre baiser, maintenant on veut s’éclater.

Et pour atteindre l’orgasme, une petite formation s’impose…

1 Connaître votre corps

D’abord, apprenez à connaître votre corps et pour ça, il s’agit de faire comprendre à Monsieur que le chemin du plaisir n’est pas une autoroute directe, il lui faudra faire des tours et détours par chaque centimètre de votre peau pour découvrir ce qui vous fait vibrer. Donc, branchez le GPS corporel et dites-lui des caresses, des caresses et encore des caresses !

2 Le feu d’artifice est garanti !

Ca va de paire, mais c’est la base, on ne vous le répétera jamais assez, faites durer les préliminaires… enfin demandez à votre partenaire de les faire durer le plus longtemps possible, et faites-lui miroiter que plus le désir monte plus le feu d’artifice est garanti !

 3 Détendez-vous

Détendez-vous, oubliez vos problèmes et concentrez-vous… eh oui, si vous entamez votre galipette party en pensant à la varicelle du petit et au bac du grand, vous aurez du mal à ressentir du plaisir. Recentrez-vous sur vos sensations.

4 Créez un climat érotique

Créez un climat érotique selon vos envies… bain moussant, huile de massage, bougies, musique douce… ou une couverture étalée sur l’herbe parce que l’amour ne se fait pas que dans un lit. Osez innover, changer les rituels, le lieu, l’heure… rien de plus « tue l’amour » que le câlin hebdomadaire programmé le samedi soir quand les enfants dorment enfin.

5 Parlez 

Parlez…vous allez me dire que ça, vous savez faire et que même si vous êtes une insatiable pipelette, ça ne vous procure quand même pas d’orgasme ! Oui, mais parlez de sexe, avec votre partenaire, ça change tout. Osez lui dire ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas ; faites lui part de vos fantasmes, de vos envies. Vous allez voir que, non seulement vous vous sentirez plus complices mais aussi que rien qu’en en parlant, ça vous donnera des idées.

6 Assouplissez

Assouplissez votre bassin pour pouvoir l’orienter vers les zones sensibles et moduler, par exemple en pratiquant la danse orientale…tiens ça me rappelle quelqu’un qui s’y est mise il y a peu. Bon, danse orientale ou autre chose, l’essentiel est de bouger, en faisant du sport régulièrement la circulation irrigue de sang les zones érogènes et libère des endorphines, cette hormone du plaisir qui, présente dans votre corps facilitera l’orgasme.

7 Respirez

Respirez, relâchez-vous et musclez votre périnée, ce petit muscle du vagin si facile à contracter fera des merveilles…allez zou ! 10 séances de contractions au moins 3 fois par semaine.

8 Lisez des livres

Lisez des livres érotiques, ou regardez des films pour stimuler aussi votre imagination… non, tout ne se passe pas en bas, il faut aussi et surtout commencer par la tête ! Vous pouvez le faire seule dans un premier temps et si la communication avec votre homme est au beau fixe lui demander de partager ça avec vous. En deux mots, entretenez votre libido !

9 augmentez vos sensations

Criez (au lit, par sur votre homme ou vos collègues, là ça ne sert à rien) ! Car en criant vous relâchez votre corps, augmentez vos sensations et celles de votre partenaire qui comprendra mieux où il doit vous titiller pour que ça marche. De plus, sa fierté de mâle glorifié lui donnera plus de tonus et d’envie de vous satisfaire à moins que ce ne soit un « homo égoïstus » et dans ce cas, vous savez ce qui vous reste à faire.

10 Recommencez

Recommencez… oui, c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! La flamme s’entretient de la pratique et d’une pratique régulière. N’hésitez donc pas à en redemander, à refaire l’amour encore et encore.